Bienvenue sur le forum " RPG-Naruto " =)
Amuse-toi bien parmi nous ;p

Avant de poursuivre votre visite sur le forum, sachez que "RPG-Naruto" est avant tout un forum RpG. Si vous souhaitez vous inscrire, parmi nous, il vous faudra savoir faire 10 lignes de RP complètes, et connaître les bases d'un forum. Si vous ne vous sentez pas capable ou que votre activité parmi nous sera médiocre, merci de PASSER VOTRE CHEMIN .

N'oubliez pas de consulter les règles ainsi que le contexte, pour une meilleure vision des choses sur le forum =)



 
Bonne Année 2012!

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Statistiques
Nous avons 53 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lelouche

Nos membres ont posté un total de 8185 messages dans 854 sujets

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 Une nuit à deux [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Une nuit à deux [Pv]   Mer 30 Juin - 0:03

Yurienu flâna dans les rues de son village, s'attardant dans une ou deux boutiques - dont la librairie évidemment - ne cherchant rien de particulier, juste à passer le temps. Sa fiancé en aurait pour un moment à trouver sa robe, perfection des perfections, il pouvait donc se le permettre. Il essaya vaguement de l'imaginer, le jour du mariage, et automatiquement un sourire fleurie sur son visage sans qu'il puisse s'en empêcher. Et de toute manière il n'en avait pas envie.

Que lui importait que les gens autour de lui sachent qu'il était heureux? Tant que personne n'essayait de lui retirer son bonheur, tout irait pour le mieux. Le ninja ne pouvait imaginer vivre sans elle, sa lumière dans les ténèbres, sa bouée dans une tempête. Pas forcément très romantique comme vision des choses - ou comme relation - et un peu désespéré, mais c'était la stricte vérité. L'unique vérité. Et ses sentiments n'en étaient pas moins fort. Au contraire d'après lui, ça ne pouvait que les renforcer et le lien qu'il avait avec la jeune femme ne se briserait pas facilement.


J'vire trop sentimental. Depuis quand c'est moi ça?

Surement depuis ce fameux jour. Le jour où le jeune homme avait laissé bravé le monde pour elle. Et ce n'était pas qu'une image. Bien qu'un peu trop grandiloquent. Il n'était que peu de chose après tout et sa force n'avait guère augmenté.
Et voila qu'il repensait à des événements tristes. Si Kuro l'apprenait il se ferait tiré les oreilles. Enfin elle ne lisait pas les pensées... Il l'espérait.


-Bien c'est pas tout ça mais à force de trainer Kuro va finir par arriver avant moi à l'hôtel murmura-t-il.

Yurienu pressa donc le pas, allant jusqu'à courir par moment. Il voulait réserver une autre surprise en plus du bracelet d'or. Voire plus d'une. Il vit finalement que l'hôtel où il avait séjourné de nombreuses années se trouvait en vue.
En pénétrant dans le hall, il se dirigea vers le comptoir. Une jeune femme s'y trouvait. Vu qu'il ne la connaissait pas elle devait être nouvelle, enfin façon de parler. En deux ans, la nouveauté n'était plus toute "fraîche".


-Bonjour, j'aimerai réservé une chambre s'il vous plait.
-Un instant je vous prie. Voila, la 303 est libre.
-Merci. Oh encore une chose, lorsqu'une jeune femme arrivera, dites lui de me rejoindre s'il vous plait, elle n'aura qu'à suivre les pétales.
-Bien sur.

Une fois que la réservation de la chambre fut faite, il acheta de nombreuses roses rouges dont il détacha un à un les pétales jusqu'à la chambre. Il dispersa les derniers sur le sol même de la chambre. Il revint dans le hall et demanda à ce qu'un groom porte le diner, avec bougies, et le champagne -bien qu'il n'apprécie pas trop l'alcool en tout genre - dans la chambre.
Il finit ses achats par un bouquets de roses blanches et de quelques orchidées. Le mizukage rentra dans la chambre et se servi de sa technique d'invisibilité. Il ne lui restait qu'à attendre sa bien-aimée.


Dernière édition par Yurienu Kaito le Lun 19 Juil - 12:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Mer 30 Juin - 21:53

Kuro arriva enfin en vue de l'hôtel. Elle était impatiente de revoir l'homme qu'elle avait quittée quelques heures plus tôt.

-Comme c'est mignon...
-Ça faisait longtemps tiens...
-Je t'ai manquée?
-Si tu savais à quel point...
-Je t'ai manquée! Rho quelle sentimentale tu es devenue pendant que je dormais!
-...c'était agréable sans toi.
-...T'as pas perdu ton sens de l'accueil à ce que je vois!
-Certaines choses ne changent jamais mon p'tit Sirith! Que me vaut l'honneur de ta conversation? Moi qui te croyait parti...

-La guimauve s'est immiscée dans les moindres coins de ton cerveau, comment veux-tu que je puisse me taire en paix? Et tu sais très bien que tu ne te débarrasseras pas de moi comme ça!
-Un jour j'y arriverais peut-être qui sait...la guimauve tue lentement... prépare-toi à mourir dans d'atroces souffrances!
-Un peu plus et t'y croirais!
-Rho ça va hein! Si on peut...
-MADEmoiselle...

Ayant enfin attiré l'attention de la demoiselle en question, la réceptionniste reprit son souffle. Déjà cinq appel! Elle s'était sentie obligée de hausser le ton et avait enfin réussi à provoquer une réaction chez sa cliente lunatique qui affichait maintenant un air quelque peu confus. Sirith avait le don d'accaparer toute son attention lorsqu'elle engageait une longue conversation avec lui.

-J'ai un message pour vous.
-Oh très bien, je vous écoute.
-"Suivez les pétales"
-Les pétales?

Pour aider la jeune juunin à une compréhension totale du message, la réceptionniste jugea bon de montrer le sol à sa cliente dont le regard suivit la direction indiquée. Un éclair de compréhension frappa alors la jeune femme alors que des pétales rouges étaient semés à ses pieds, indiquant une direction qu'elle devait suivre.


-Oh...Les pétales...Merci.

Kuro sourit à la jeune femme puis reprit sa route, le sourire sur ses lèvres s'agrandissant au fur et à mesure qu'elle se rapprochait de sa destination.

-Comme c'est choupinou...
-C'est ce qui plait aux femmes Sirith, prend en de la graine!

Confinant l'esprit dans l'un des coins de sa tête Kuro continua sa route. Les pétales derrière elle voletaient jusqu'à se rassembler, la suivant. Elle arriva finalement devant la porte de la chambre.
303.
Un bon chiffre...Une merveilleuse soirée s'annonçait.
La jeune femme prépara son effet avant de rentrer se concentrant quelques secondes.
Plumes ou pétales, pour les contrôler, tout était une affaire de vent et de concentration.
Elle ouvrit la porte, alors entourée par les pétales récoltés le long du chemin qui virevoltèrent dans la chambre.
Son immense sourire se mua en moue boudeuse. Il n'était pas là...Quel était l'intérêt de tout ça s'il ne se montrait pas...
Les pétales indiquaient qu'il était rentré mais peut-être était-il sortis entre temps...peut-être était-il même partis...
L'effroi remplaça la surprise alors qu'une petite voix dans sa tête lui murmurait qu'elle était d'un crétinisme profond et que les yeux étaient utiles à condition de savoir regarder et voir.
Sur les conseils avisés de sa conscience squatteuse d'esprit, la jeune femme regarda plus attentivement.
Les pétales voletaient encore ça et là et certains étaient stoppés dans leur course...
Kuro patienta, attendant la suite des évènements prévu par son amant qui allait sans aucun doute arrêter incessamment sous peu sa technique d'invisibilité...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Mer 30 Juin - 23:14

Yurienu commença à se demander si ce n'était pas une mauvaise idée. Attendre sa bien-aimée oui mais il ne savait pas combien de temps elle mettrait pour venir jusqu'ici. Et il ne devait rien bouger pour qu'elle ne se doute de rien. Réfléchir avant de concocter un plan serait pas mal.

Et Kaike qui me disait il y a bien longtemps que ça venait avec l'expérience. Pff quel vantard celui la.


Le jeune homme dut se résoudre à attendre debout. Pas très amusant mais bon. Pour passer le temps, il se concentra sur son chakra, plus spécialement sur l'affinité du vent - la même que la jeune femme. Un point commun qui l'enthousiasmait. Il fit se soulever quelques pétales avant de les déposer à quelques centimètres de leur position initial. Satisfait de lui, il passa à un autre exercice, beaucoup plus dur celui la.

Le mizukage malaxa son chakra durant de longues minutes, puis il imagina qu'il s'échappait de son corps, envahissant la pièce, passant sous la porte, se faufilant dans le couloir de l'hôtel et déboucha dans le hall. Alors que l'exercice devenait de plus en plus difficile à continuer, il repéra le chakra de Kuro. La jeune femme venait d'enter dans l'établissement. Aussitôt il s'arrêta, craignant de se faire repérer et attendit.

La porte s'ouvrit peu de temps après, entrainant avec elle une tempête de pétales de roses. Yurienu profita de cet instant pour admirer sa femme - et ses expressions - avant de se montrer, lorsqu'elle eut deviner qu'il était présent, bouquet et bracelet dans le dos.


-Je ne t'aurai manqué pour rien au monde. Tu as si peu confiance en moi? la taquina-t-il. Je ne sais pas si tu mérites ce cadeau la...

Toujours avec le sourire, le jeune homme offrit le bouquet et le bracelet à sa fiancé, espérant qu'elle ne trouverait pas qu'il en faisait trop. Puis toujours avec le sourire, il indiqua la table où brûlait les bougies.

-Si ma dame à faim, le diner est servit.


Dernière édition par Yurienu Kaito le Lun 19 Juil - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Jeu 1 Juil - 22:01

La jeune femme fut heureuse de voir réapparaitre son ancien élève. Sentir les choses était une chose, les voir en était une autre.
L'angoisse qui s'était insinuée en elle disparut à peine née.


-Ce n'est pas une question de confiance...mais de...psychologie! Et bien sur que je les mérite! Tu ne sais même pas ce que tu risques en me refusant un aussi beau bijou!

La jeune femme se rapprocha langoureusement du jeune homme.


-On essaye de m'acheter ô grand Mizukage? Vaine mais admirable tentative...J'accepte néanmoins tout ceci...

Kuro prit le bouquet, huma le parfum des roses avec délice puis passa le bijoux sur son bras, le levant, regardant l'effet qu'il produisait dans la lumière du soleil couchant. Elle constata alors qu'elle avait placé le bracelet sur son bras 'tatoué' par Sirith. La juunin n'en avait que peu parlé avec son futur époux, l'esprit ne s'étant pas manifesté depuis leur fuite de Konoha deux années auparavant. Elle rebaissa rapidement son bras, légèrement mal à l'aise avec cette marque.

-Très joli...j'aime beaucoup...


La jeune femme se tourna vers la table bien présentée derrière elle, cachant quelque peu le voile d'ombre qui tentait de s'abattre sur elle.

-C'est un vrai festin qui nous attend...Monsieur ne lésine pas sur les efforts...Il va falloir continuer sur cette voie là!

Kuro sourit et embrassa son compagnon avec passion, comme pour le remercier de tout ce qu'il faisait pour elle, puis s'assit à table.
Très peu patiente, elle souleva les cloches argentées pour découvrir les merveilles gustatives qui se cachaient dessous.
Toute frétillante, elle commença à déguster les plats qu'elle avait découvert avec gourmandise.


-C'est délicieux! Même le champagne est exquis!


Peu habituée à de tel traitement de faveur, la jeune femme savourait tout ce qui s'offrait à elle. Les temps heureux fuyant parfois bien trop vite, pour parfois quelques petits rien, Kuro préférait s'appesantir sur le présent qu'envisager un avenir qui n'existerait peut-être jamais ailleurs que dans ses rêves.

-Un véritable repas de retour! Malgré tout ce que nous avons vu, je dois t'avouer qu'ici reste toujours mon endroit préféré...et très bientôt notre pied à terre...peut-être même notre joyeux foyer qui sait!

Beaucoup de choses avaient commencé dans ce village. Depuis qu'elle y était arrivée jusqu'à son retour. Les années et les rencontres avaient défilées.

En parlant de rencontre...
Non!
Tu comptes me taire longtemps?
Qui sait, si je ne parle pas de toi...
L'espoir fait vivre!
Encore heureux, sinon il y a longtemps que toi et moi on aurait entamé un tout autre voyage mon petit Sir!
Ne t'inquiète pas...si tu n'en parle pas, il finira bien par s'en rendre compte!
C'est pour ça que t'es décidé à parler aujourd'hui?
Les retours sont des bonnes occasions de faire le point! Et je pense en être un primordial!
Tu es désespérant....
Et toi grillée!


Kuro soupira. Elle pouvait taire l'esprit, annihilant les signes de la présence de Sirith en elle mais en pleine conversation et lors d'un tête à tête avec quelqu'un, les changements de couleur de ses iris passaient rarement inaperçu.
La jeune femme regarda l'expression de Yuri puis lâcha en murmurant:


-On va devoir passer du thème 'Fête du retour' à 'Grosse révélation secrète' c'est ça?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Jeu 1 Juil - 23:03

Yurienu leva les yeux au ciel, le plus discrètement possible. Psychologie, psychologie, juste un prétexte pour ne pas sauter sur ses cadeaux plutôt. Pourquoi les femmes avaient-elles besoin de ce genre d'excuse? Il sourit néanmoins, heureux de lui faire plaisir.

-Je pense en avoir une petite idée en tout cas. Un jour tu devras tout m'apprendre de la "psychologie" des femmes, ça m'aidera pour mes futures conquêtes.

Il tira puérilement la langue à sa fiancé avant de la ranger et de déglutir, difficilement, face à sa démarche. Quelle idée d'être un homme franchement. Le pouvoir des femmes sur eux étaient injuste. Elles pouvaient, en un clin d'œil, faire voler leur raison. Instinctivement, il grogna lorsqu'elle fut proche de lui.

Beauté divine...

Le jeune homme la contempla lorsqu'elle mit le bracelet. Il remarqua le tatouage qu'elle portait mais ne dit rien. Ce n'était pas ses affaires si elle avait eu envie d'en faire un. Tant que ça lui plaisait... Il la trouva pourtant légèrement mal à l'aise. Croyait-elle qu'il allait faire une scène juste pour ça? C'était possible, la manière de voir les choses entre un homme et une femme pouvait changer radicalement dans certains cas.

Le mizukage n'était pas ce genre d'homme, enfin il l'espérait. Quoi qu'il en soit, il fut ravie que son cadeau lui plaise... Ainsi que le diner. Il avait chargé lui même le cuistot, une vieille connaissance, de prendre les meilleurs morceaux et de surveiller lui même la cuisson. On ne devait jamais se fier aux petits jeunes dans la restauration.
Il rendit son baiser à la jeune femme. Il méritait bien une petite récompense pour tous ses efforts. Fier comme un paon, il s'installa aussi à table. Il sourit doucement en la voyant se comporter comme une petite fille le jour de noël. Elle pouvait être réellement attendrissante dans ces moments la. Et très mignonne mais il se serait bien garder de le dire à la jeune femme. Ou à toute autre femme, il tenait un tant soit peu à la vie.


-Je ne veux que le meilleur pour toi. Et je ferai tout mon possible pour que tu l'aies.

Yurienu commença alors à manger, prenant exemple sur sa future femme. La nourriture était effectivement délicieuse. Il fit cependant attention à ne pas prendre d'alcool. Tant que sa bien-aimée ne le lui demanderai pas en tout cas. Bien qu'il aurait adoré continuer à l'observer, il dut se résoudre à lui répondre, ne serait ce que par politesse.

-C'est vrai que Kiri a un charme qu'aucun autre endroit au monde ne possède. Et c'est grâce à lui qu'on s'est rencontré, ça joue aussi. Mais pour moi peu m'importe l'endroit, tant que tu es avec moi, le reste ne compte pas.


Alors que le jeune homme porta un morceau de steak à sa bouche et commençait à mâcher, la jeune femme reprit la parole, le faisant s'étrangler. Après un verre d'eau et quelques instants, il réfléchit à ce qu'elle avait voulut dire. Avait-elle découvert qu'il avait, en quelque sorte, "dragué" une kunoichi - quoiqu'il ne fut pas le seul et n'était pas en couple à ce moment la - lors de sa démence mégalomaniaque passagère? Ou qu'il avait projeté de conquérir le monde grâce à la pupille d'un ancien mizukage?
Ou encore que les fleurs n'étaient plus toute fraiche? Peu probable pour la dernière mais savait-on jamais.


-Qu'entends-tu par la Kuro? Je n'ai rien à cacher de très important. Et si tu as des secrets, tu n'es pas obligé de me les révélés. Chacun doit avoir son jardin secret, c'est important. Et puis si tu ne te sens pas prête mais que tu le veux quand même, tu pourras le faire plus tard. Notre futur mariage - si le monde ne nous tombe pas dessus - n'est pas une cage. On sera libre, mais ensemble.

Affronter la vie à deux tout simplement. Et ne pas faire de bourde qui pourrait la chagriner.


Dernière édition par Yurienu Kaito le Lun 19 Juil - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Ven 2 Juil - 0:08

Kuro regretta immédiatement ses paroles. Il n'avait rien remarqué et elle venait de mettre les pieds dans le plat. Sirith avait réussi son coup et allait être dévoilé au grand jour. En deux ans de temps, la juunin avait oublié que parfois l'esprit qui la possédait pouvait se montrer aussi manipulateur.
Malgré les paroles rassurantes de son amant, la jeune femme se sentait maintenant quelque peu obligée de tout lui avouer. Elle ne pouvait décemment pas le laisser l'épouser alors qu'il ignorait l'existence d'un autre en elle.
Si elle faisait ça, elle n'entretiendrait plus un jardin secret, mais une véritable exploitation paysanne!
Il était hors de question qu'elle permette ça. Sirith pourrait surgir à la moindre occasion si elle se fragilisait trop, et elle doutait que le jour où il l'apprendrait, son futur mari serait ravi de se retrouver nez à nez avec un esprit haineux et désireux de causer le plus de dégâts possible à chacune de ses sorties.
Kuro prit une profonde inspiration, avala d'une traite sa coupe de champagne, servit Yuri, si jamais il avait besoin de faire passer la nouvelle, l'alcool l'y aiderait peut-être, puis elle prit la parole.


-Je ne t'accuse d'aucune cachoterie et ce n'est pas non plus un petit secret que je te...cache...C'est disons...une partie de moi. Bien que ça soit plus compliqué que ça...Il vaut peut-être mieux que je te raconte tout depuis le début pour éviter toute confusion.


La juunin reprit son souffle, cherchant ses mots, retraçant mentalement l'histoire de sa rencontre avec l'esprit puis reprit la parole, les yeux baissés, n'osant pas affronter le regard de son ancien élève.

-Il y a plusieurs années de ça, alors que j'étais encore genin, je suis partie du village pour Konoha. Là-bas, j'ai rencontré plusieurs personnes avec lesquelles j'ai fait une mission. Après cette mission, le chef de l'équipe, Kaname, que tu as déjà rencontré je crois, a décidé de superviser mon entrainement pour m'apprendre à maitriser une grande partie des techniques que j'utilise aujourd'hui.

Bien , elle venait de finir la petite introduction de son histoire. Ses mains tremblantes se joignirent et se serrèrent. Elle reprit son récit.

-Lors d'un des entrainements, Kaname est arrivé avec un katana qu'il m'a offert. Seulement ce katana était...habité...et cet...habitant vit maintenant avec moi...enfin plutôt...en moi...

Kuro, sous le coup de la pression de la nouvelle à annoncer laissa le stress l'envahir, son imagination envisageant des réaction toujours plus horribles les unes que les autres. Sirith profita de cette brèche dans la garde de la jeune femme pour se manifester.


-Et me voilà maintenant en face de toi, jeune prétendant à mon hôte!

Un sourire satisfait s'étendait sur le visage de Kuro sous l'influence de l'esprit. La marque sur le poignet de la jeune femme s'étendit quelque peu, ses yeux s'assombrir pour se couvrir de noir et sa voix devint plus grave.

-Alors, content de me voir?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Sam 3 Juil - 18:52

Yurienu voyait bien que la révélation de la jeune femme la préoccupait énormément. Mais la seule chose qu'il pouvait faire c'était lui assuré que rien ne le choquerait. Il sentit néanmoins l'angoisse monté en lui lorsqu'elle lui servit un verre d'alcool. Ça ne sentait vraiment pas bon.
Il écouta attentivement ce que Kuro allait dire. Lui non plus ce n'était pas de "petits" secrets qu'il cachait. Mais on pouvait vivre sans le savoir, d'autant que rien ne s'était réellement passé dans tous les cas - à l'exception de ses yeux mais c'était un cas particulier.


-Si ça peut t'aider, je suis prêt à t'écouter toute la nuit s'il le faut.

Le jeune homme n'espérait tout de même pas qu'ils en arriveraient la. Tout deux avaient besoin de dormir après le long voyage qu'ils avaient fait. Et puis s'ils voulaient discuter, ils auraient pu le faire chez eux, aucun risque d'être espionné la bas tandis qu'ici...
Le début de l'histoire de sa bien-aimée lui rappela sa première sortie hors du village. Et sans mission. Il avait alors rencontré des ninjas de Suna, et, naïf comme il l'était, les avait abordé sans crainte. Grâce à lui, ils avaient résolus leur mission en le ramenant à Kiri... Puis il avait finis à l'hôpital.


Kaname? Qui c'est ce gus? Je l'aurai rencontré d'après elle, mais où donc...

A force de chercher où il avait entendu ce nom, un souvenir lui revint à l'esprit. Peu de temps après avoir été nommé mizukage, Yurienu avait parcouru le plus vite possible, la distance qui le séparait de Suna. Pourquoi? La raison ne vint pas.
La bas, il avait rencontré le Tsuchikage, un homme sympathique. Ils avaient voyagé ensemble si sa mémoire ne lui faisait pas défaut. Et il l'avait taquiné à propos d'une jeune fille qu'il aimait. Ichigo.


J'me souviens, c'était le type aveugle accompagné du déserteur au masque il me semble!

La suite du récit fut plus, perturbante. Ainsi, depuis le début ce Kaname c'était servit de la jeune kunoichi? Pour sa survie, il n'avait pas intérêt à croiser le chemin du ninja, car il n'en ferait qu'une bouchée.
Il ne comprit pas bien cette histoire d'habitant. Etait ce comme les jinchuurikis? Plus important, comment était-il passé d'un objet inanimé à un être vivant? Déboussolé, il prit son verre plein et se le jeta au visage, histoire de s'éclaircir les idées.
Yurienu prit la main de sa future femme et la caressa du pouce. Elle avait du souffrir de cette invasion. Et ce n'était pas finis.


-On... on trouvera un moyen de te l'enlever... si tu le souhaites.

Après tout voila des années qu'elle vivait avec lui. Kuro ne voudrait peut-être pas s'en séparé. Un lien pouvait s'être créé, aussi bizarre que ça paraisse l'habitant faisait partie de sa fiancé et l'avait influencé dans son développement.
Il sursauta violemment lorsque le "démon" prit possession du corps de son vis-à-vis. Il ne s'y était pas attendu. Après avoir reprit son calme, il se leva et commença à faire les cent pas.


-Ton hôte? Petit parasite va. Personne ne t'a appris la politesse? On se présente, après tu pourras me narguer si tu veux.

Le jeune homme s'arrêta et regarda droit dans les yeux cet étrange interlocuteur. Il ne lui faisait pas peur, tout ce qu'il voulait c'était savoir s'il était un danger pour celle qu'il aimait.

-Ta présence ne me dérangera jamais petit parasite. Mais si jamais tu blesses Kuro, saches que je n'aurai pas de repos avant de t'avoir totalement anéanti. Maintenant que les règles sont posées, tu dois vouloir me dire certaines choses. Ou du moins pouvoir le faire.

Il fit une bref pause avant de reprendre.

-Comment es-tu entré dans son corps? Pourquoi? Et que recherches tu maintenant?


Dernière édition par Yurienu Kaito le Lun 19 Juil - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Dim 4 Juil - 2:31

Sirith était ravi de la réaction qu'il venait de provoquer chez le jeune homme. L'histoire de son hôte n'était pas banale, et qu'il le prenne si bien ne lui plaisait pas. Lui qui misait sur de l'action, il allait devoir se contenter d'une grande compréhension de la situation enrobée par une gentillesse infinie?
Hors de question!
C'était d'ailleurs pour cela qu'il s'était montré. Un sursaut, des pas et encore des pas alors que la réalité de la situation sautait en pleine face de ce prétendant à son futur corps. Prétendant qui montrait un peu trop d'irrévérence à son gout.
Chacun devait être remis à sa place. Heureusement pour cet avorton, il était disposé à lui indiquer la sienne.


-Hôte? Bien sur! Elle est mon hôte, celle que je parasite avec un grand plaisir, celle que je destine à m'appartenir, plus que tu ne pourras jamais l'avoir, celle qui me permettra de renaitre pour un minuscule sacrifice. Et même si elle n'est pas disposée à le faire, je sais qu'elle finira par voir le bon côté des choses...Les hommes, tous autant qu'ils sont lui feront perdre espoir, perdre l'envie de vivre, l'envie de se battre, et finalement, je récupèrerais ce corps sur lequel je veille depuis quelques années alors ne t'inquiète pas, tant qu'elle me résistera, je continuerais à veiller sur son corps donc pas de risque de bobo, te voilà rassuré.

Sirith reprit son souffle, un sourire mauvais mais satisfait sur les lèvres. Il avait presque oublié son ancien but. La jeune fille l'avait amadoué et entravé avec cette façon atrocement guimauveuse avec laquelle elle voyait les choses et affrontait les épreuves qui jonchaient sa route.
S'il avait su qu'il aurait autant de mal à atteindre son objectif, il aurait peut-être choisi un hôte moins résistant. Mais l'attrait du pouvoir, il n'avait pas pu résister...
Il reprit la parole, continuant à répondre aux questions que le jeune homme lui avait posées.


-Tu parles de politesse? Mais en as-tu seulement une once petit? Le respect envers tes ainés, tu n'en as jamais entendu parler? Je vais tout de même daigner te donner mon nom...Sirith. Je pense en avoir suffisamment dit pour le moment et ta chère est tendre meure littéralement d'envie de reprendre le contrôle...

Sirith poussa la conscience de Kuro, la forçant à reprendre possession d'elle-même. La jeune femme était pétrifiée par les révélations que l'esprit avait fait à celui qui ne voudrait certainement plus la voir après tout ça.
S'il voulait lui faire perdre ses repères, les êtres qui lui étaient cher pour la récupérer plus facilement, il était sur la bonne voie.
Elle n'avait plus que Yuri près d'elle, son unique attache...l'esprit le savait et en jouait.
Sirith était parfaitement d'accord avec les réflexions que se faisaient la juunin mais quelque chose le tracassait. Il ne l'avait pas fait uniquement pour ça. Quelque part, au fond de la noirceur qui caractérisait l'univers de l'esprit, une étincelle brulait. Cette étincelle lui disait que peut-être, il voulait aussi s'assurer que celui que son hôte aimait serait capable de l'aimer toute entière.
Cette voix, bien trop basse pour être entendue par Kuro ne rassura pas la jeune femme qui continuait de garder le silence. Attendant un mot, un geste pour être fixée.
L'attente lui semblait interminable, mais nécessaire pour que son ancien élève assimile la situation et prenne une décision.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Dim 4 Juil - 12:16

Tandis que le démon parlait, Yurienu sentit la colère monté en lui. Il foutrait bien sa main dans la gueule du parasite si seulement ce dernier avait son propre corps et non celui de sa fiancé. Minuscule sacrifice! Il était maboule et lui vivant ça n'arriverait pas. Il fut cependant rassuré de savoir que le parasite ne lui ferait aucun mal.
Un sourire vint naître sur ses lèvres, mais il était tout sauf chaleureux et amical.


-Saches petit parasite que Kuro ne m'appartiendra jamais. Pour la bonne raison qu'elle est une personne avec ses sentiments, son caractères et ses défauts. Elle n'est pas un objet et si tu penses ainsi, tu ne pourras jamais nous vaincre. Donc prépare toi à passer la vie humaine de ma future femme enfermé.

Voila qui était dit. Une bonne chose de faite mais il restait encore une montagne à franchir avant de libérer Kuro, où de faire changer d'avis le parasite. Après tout il pouvait toujours servir.
Le jeune homme attendit, aussi patiemment que possible, la suite des réponses que le parasite lui donnerait. S'il consentait à les lui donner...


-Ne t'en fais pas petit parasite, je suis poli. Mais pas envers ceux qui habitent contre sa volonté ma femme. D'autant que ne connaissant pas ton âge et m'en foutant royalement, je te répondrai comme j'en ai envie. Tu ne te gênes pas toi non plus d'ailleurs. Et tu te trompes Sirith, si Kuro l'avait vraiment voulut, on aurait pas cette conversation. Tu es faible alors que ton "hôte" est redoutable. De plus elle n'est pas seule, contrairement à toi.

La solitude pouvait être mortelle et dangereuse lorsqu'on avait besoin de personnes pour vivre. Au début, lui n'en avait pas eu besoin. Aujourd'hui, comme sa bien-aimée, Yurienu avait désespérément besoin d'une aide humaine - et pas seulement animale.
Ce besoin les avait rapproché. Et il en irait ainsi jusqu'à leur mort qu'il espérait dans très longtemps. Il ne pourrait vivre sans elle.
Lorsqu'il fut sur que Kuro était bien revenu au commande de son corps, il se mit à hauteur de son visage et d'une main, lui caressa doucement le visage. Ce moment devait être dur pour elle. Kuro pensait peut-être qu'il allait la rejeter.
Doucement, il lui releva la tête pour que leurs yeux se croisent et par ce contact, il essaya de transmettre tout l'amour qu'il ressentait pour elle. Puis, avec la même lenteur que précédemment, il approcha son visage du sien et l'embrassa, d'abord chastement, puis, petit à petit, avec plus d'ardeur.


-Tu es ma vie Kuro, sans toi je n'existe pas. Rien ne nous séparera. Je t'aime.


Dernière édition par Yurienu Kaito le Lun 19 Juil - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Dim 4 Juil - 20:07

Kuro était touchée par les mots de son amant. De toute les options qu'elle avait envisagées, tenir tête à Sirith, l'encourager et l'accepter telle qu'elle se présentait maintenant à lui, tout cela n'en faisait pas partie.
Elle avait senti la colère de Sirith face à l'impudence de son futur mari. Colère teintée d'une pointe de fierté que l'esprit n'autorisait pas à filtrer pour être sentie par son hôte. Hors de question qu'il s'avoue vaincue devant elle.
Elle l'avait bien trop ramolli à son goût, il allait devoir se reprendre...ou se laisser aller...la haine, les ténèbres, l'appel du pouvoir, pouvait-il y résister?
Pouvait-il abandonner sa quête qu'il menait depuis si longtemps?
Sirith commençait à croire que ça pouvait être possible...Dire qu'il devait ça à son parasitage chez une gamine troublée mais guimauveuse...
Tellement guimauveuse...et celui qui aimait tant le traiter de petit parasite la rendait pire encore...
L'esprit espérait qu'il ne finirait pas avec une bulle de savon rose plein de petit nœud et de marshmallow pour univers.
Les ténèbres qui l'avaient toujours guidées perdaient de leur intensité...Sirith hésitait...partir et chercher un nouvelle hôte ou rester et voir son univers changer...
Laisser Kuro reprendre le contrôle, en la poussant certes, lui permettait de pouvoir plus aisément réflechir...

Kuro, beaucoup moins stressée par les réactions de son amant, n'osait pourtant toujours pas remonter les yeux vers lui. Elle y fut néanmoins forcée. La juunin n'y lut que confiance, amour et promesse. Aucun point noir ne semblait se présenter à elle. Kuro appréciait ces instants où rien et juste son bonheur comptait.
Revenir ici, habiter avec son mari, lui annoncer sa cohabitation avec un esprit...malgré tout ça et même si ces changements n'étaient que très récent, rien ne venait entacher son bonheur.
Après les baisers et la déclaration, la jeune femme ne put retenir ses larmes mais son sourire ne put quitter ses lèvres.
Elle serra fort Yuri contre elle, le temps que l'écoulement aqueux décide de s'arrêter puis elle le relâcha.
Après la pluie, des étoiles pétillantes de bonheur envahir les yeux de Kuro.


-Merci...pour tout...pour toi...Je t'aime...

La jeune femme s'approcha à nouveau du jeune homme et l'embrassa avec ferveur, passion, amour.
Le bonheur il en profiterait ce soir, leur retour serait fêté, entre eux, dans cette pièce. Et même si le sommeil et la fatigue essayaient de les rattraper après la journée qu'ils venaient de passer, la nuit allait être longue, Kuro y tenait...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Lun 5 Juil - 1:13

Après avoir embrassé la jeune femme, Yurienu voulut reculer pour pouvoir l'observer. Mais il n'en eu pas l'occasion car elle le sera fort contre elle. Sachant un minimum l'épreuve qu'elle venait de passer, il lui rendit son étreinte. Bien qu'il ne la voit pas dans cette position, il pensa qu'elle pleurait. En effet, l'air était devenue légèrement plus humide tout près de lui.
Lorsqu'elle le lâcha enfin, bien qu'il vit de la joie habiter son regard, il eut la confirmation de sa déduction, ses yeux étaient rouges et on pouvait voir encore le chemin qu'avaient prit les larmes. Délicatement, il chassa les dernières traces d'humidités du visage de Kuro.


Qu'elle est belle...

Pour la énième fois depuis qu'ils sortaient ensemble, il se demanda comment cela se faisait. Le mizukage chassa très vite cette pensée de son esprit. Ce n'était pas le moment pour penser à des choses sombres alors que sa fiancée semblait s'être remise de la venue du parasite. Enfin, Sirith plutôt...
Il se demanda comment se sentait l'esprit, condamné à voir le monde au travers des yeux d'une autre personne, sans être libre de ses actions. Quel destin horrible. Mais au vue de son caractère c'était peut-être mérité. Il verrait bien si jamais l'occasion de lui reparler se présentait. Ce qu'il n'espérait pas de sitôt cela dit.


-De quoi me remercie tu voyons? Je n'ai fais que dire ce que je pensais, ce que je croyait être la vérité. Celui qui doit te remercier c'est moi. Sans toi qui sait où je serait actuellement...

Le baiser de la jeune femme, bien que bien venue, fut plutôt surprenant. De part le moment choisis pour le faire et de son... zèle. Oui il n'y avait pas d'autre mot. Une idée germa dans son esprit. Peut-être qu'elle voulait le faire ce soir, dans cette hôtel après deux ans de voyage certes merveilleux mais pas franchement propice pour cet instant précis de leur relation. Bien sur ils leur étaient arrivés de dormir ensemble mais jamais de le faire. Il fallait un début à tout.
Délicatement, sans interrompre le baiser, Yurienu prit Kuro dans ses bras et la porta jusqu'au lit, heureusement tout prêt car il ne pouvait pas vraiment se repérer dans cette position. Dans le même ordre d'idée, il l'allongea et se positionna juste au dessus d'elle. Petit à petit, il sentit le stress et l'angoisse montrer le bout de leur nez.
Jusqu'à présent, il ne l'avait fait avec personne, il ne savait donc pas la "marche à suivre". Mais il y avait plus inquiétant. Kuro, elle, l'avait fait. Avec Amok il y a un bout de temps. Elle ne lui avait jamais dit mais il l'avait remarqué lors de leur rencontre. L'intimité entre les deux femmes ne pouvaient être atteinte qu'après ce stade de franchit. Bien que l'expérience avec un homme devait être différente - mais peut-être pas inconnue pour la kunoichi - Kuro avait un point de comparaison. Et des attentes qu'il ne pourrait peut-être pas comblé - il espérait que ça ne serait que la première fois et pas jusqu'à sa mort.


Ne pense pas à ça, tu vas tout gâcher! Ah quoi bon de toute manière? Je ferai tout capoter d'une façon ou d'une autre. Comment elle a pu se mettre avec moi? Elle pouvait avoir tellement mieux...

S'appuyant sur ses coudes, le jeune homme se releva légèrement et expira, le plus fort possible, aussi discrètement que possible pour essayer de se détendre un peu. Une boule à la gorge, il caressa tendrement le visage de la femme qu'il aimait. Pour elle, il devrait faire de son mieux, elle le méritait.
Déglutissant, il commença à soulever le t-shirt de Kuro. Lorsque ce fut fait, il l'embrassa rapidement et fit subir le même sort à son vêtement. L'angoisse était toujours présente, mais il la surmontait petit à petit. Bien obligé maintenant qu'il était lancé. Si il s'arrêtait, il risquait de frustrer la jeune femme, lui faisant ainsi de la peine. Et c'était la dernière chose qu'il voulait.
Maintenant qu'ils étaient torse nue, Yurienu prit le temps d'observer sa compagne et sentit ses joues chauffés légèrement. Dans son soutient-gorge, il l'a trouvait sublime, et regrettait presque de devoir lui enlever. Mais une chose à la fois et la prochaine étape serait leur pantalon.


Dernière édition par Yurienu Kaito le Lun 19 Juil - 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Lun 5 Juil - 20:50

Kuro sourit pendant qu'elle se faisait porter vers le lit où son compagnon semblait avoir compris qu'elle ce qu'elle voulait.
Deux ans de voyage, de découverte, de partage, d'apprentissage du monde, de l'autre, d'eux-mêmes. Deux ans de chasteté.
Leur retour signifiait l'arrêt de certaines choses et le commencement d'autres.
Et ce qu'ils s'apprêtaient à faire était, pour la jeune femme, un bon moyen pour marquer la fin d'une ère nomade et le début de leur sédentarisation.
Elle fut touchée par l'appréhension de son amant. Le doute dans ses gestes teinté de quelques tremblements parasites mais essayant de les dissimuler. Son souffle saccadé par l'appréhension et le stress. Les battements rapides de son cœur alors qu'il la déshabillait lentement et précautionneusement.
Toutes ces petites choses réchauffaient le cœur de la kunoïchi qui décida de voler au secours de son futur époux alors qu'un petit rire lui échappait.
Kuro enlaça son amant, l'embrassa puis se tourna, se retrouvant sur Yuri. Assise sur son bassin, la juunin se redressa, laissant son visage juste au dessus de celui de son compagnon et lui murmura quelques mots.


-Mon très cher élève...Je suis désolé de t'annoncer que ton apprentissage n'est pas encore terminé...Mais je consens à te les enseigner...


A nouveau, elle se laisser aller à rire doucement. Il était inutile qu'il soit si tendu et si stressé, elle allait tout faire pour que tout se passe pour le mieux...à commencer par cette petite pointe d'humour.
Mais les choses plus importantes restaient à faire...
Enlever les barrières gênantes, les émotions parasites et profiter.
Trois objectifs à atteindre.
Le premier fut atteint rapidement, sans trop de problème.
Le second fut plus ardu, mais baisers, caresses et mots doux y parvinrent.
Le troisième fut naturel et partagé, il était l'essentiel de cette soirée.

Beaucoup d'émotions différentes avaient teintées la soirée mais finalement la satisfaction emmena une Kuro sereine et épuisée au royaume de Morphée pendant que la jeune femme ne quitta pas les bras de son amant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Lun 5 Juil - 21:48

Lorsqu'il entendit le rire de Kuro - le plus beau son qui soit en passant - le cœur de Yurienu cessa de battre. Quel idée stupide lui était passer par la tête? Voila qu'elle se moquait de lui car il ne savait pas si faire. Il se l'était pourtant répéter des millions de fois, toujours réfléchir avant d'agir!
Déglutissant, il regarda avec anxiété sa compagne. Alors qu'elle le faisait basculer, il se dit que c'était la fin. Elle allait se rhabiller, lui annoncer qu'elle le quitait puis partir pour toujours à cause de sa maladresse et de son angoisse. Pourquoi n'était-il pas un des crétins qu'il méprisait? Ceux qui savaient toujours si prendre avec les filles...
Fort heureusement pour lui, la jeune femme le détrompa sur ses motivations en l'embrassant. D'un coup il sentit que la pression redescendait à un stade plus supportable pour ses nerfs. Qui plus est, dans cette position, Yurienu pouvait à loisir observer sa fiancé qui paraissait beaucoup plus belle qu'il y avait quelques secondes.


-Que ferai-je sans toi mon cher professeur? Toujours la pour me soutenir, m'aider et me montrer la marche à suivre. Tu m'es... indispensable, souffla-t-il.

Maintenant conscient qu'elle ne se moquait pas de lui - peut-être un petit peu du moins - mais essayait juste d'alléger l'atmosphère, le mizukage se détendit un peu plus. Décidément, cette femme avait tout pouvoir sur lui... Et ne cesserais jamais de le surprendre, il en aurait mit sa main à couper!
Les quelques vêtements qu'ils leur restèrent s'envolèrent vite, bien plus vite que leur t-shirt. Et plus les choses avançaient, plus Yurienu se sentait détendu et bien. Kuro le guidait au départ puis il commença à prendre des initiatives. Peu nombreuses mais c'était ça de gagné. Pour le reste, ce fut l'extase totale, complète... et partagé.
Tandis que sa future femme sombra dans un sommeil profond et réparateur, Yurienu resta éveillé, la regardant dormir. Cet ange était réel et il en était fou amoureux. Finalement, alors que l'aube se levait, il capitula face à son corps et s'endormit, avec le sourire, près de la source de son bonheur.


Dernière édition par Yurienu Kaito le Lun 19 Juil - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Mer 14 Juil - 17:43

Réveillée un peu trop tôt à son gout, Kuro soupira. Le soleil se levait à peine sur le village quand la jeune femme se décida de bouger et de préparer, ou commander, après tout ils étaient dans un hôtel et elle aurait bien le temps de faire la cuisine plus tard, le petit déjeuner.
Ayant été bien gâtée la veille, faire ce petit effort lui semblait nécessaire. Hésitant sur la façon de réussir à sortir du lit sans réveiller son amant, la jeune femme opta pour la solution la plus simple.
Lentement son corps se couvrit de plume dans un discret bruissement puis le tas de plume s'affaissa, disparut. La jeune femme réussit à réapparaitre sur l'une des chaises utilisées la veille lors du diner. Enfin presque.
C'est à demi sur la chaise que la jeune femme du lutter pour le pas tomber ni provoquer la chute de la chaise. Réussissant la tâche avec brio, la juunin pria pour que son futur époux n'ait pas l'idée d'ouvrir un œil, la voyant dans une situation aussi comique.


Quelques problèmes de visée...

On fait ce qu'on peut Sir...Remit de ma guimauverie?
Pas encore...t'as toujours la tête toute rose avec pleins de p'tits rubans partout...c'est assez désagréable...
Mais vivable! Enfin je l'espère pour toi parce que tu vas devoir t'y habituer...

Sirith soupira bruyamment provoquant un sourire chez la jeune femme. Il avait beau faire son bougon et devoir soit disant accomplir ses desseins, il se montrait bien calme...
L'esprit avait soupiré non seulement parce qu'il allait devoir vivre dans cette mièvrerie encore de longues années si son hôte ne se débarassait pas de lui avant mais aussi parce qu'il avait eu une pensée de l' "avant". Quand il était autre chose qu'un esprit cherchant à tout prix un corps pour accomplir ses espoirs, quand ceux qui l'avaient connu ne pourraient maintenant plus le reconnaitre tellement cet oiseau noir l'avait transformé. Quand il venait de prendre conscience que finalement ce n'était peut-être pas si déplaisant...

Kuro, bien loin de connaitre toutes les pensées de l'esprit, franchit la porte de la chambre après avoir passé quelques vêtements trouvés ça et là, éparpillés dans la pièce. Elle trouva la réceptionniste, commanda le nécessaire puis remonta.
De retour dans la chambre, l'endormit ne manifestait toujours pas de signe de réveil.
La jeune femme se posa à la fenêtre et attendit.
Un discret bruit de fond et Kuro récupérait déjà sa commande fraichement passée.
N'y tenant plus devant les merveilles amenées ni devant le temps qui s'écoulait bien trop lentement lorsqu'elle attendait, la jeune femme se dirigera vers le lit.
La juunin s'agenouilla au chevet de son fiancé, le regarda quelques instants dormir, attendrie puis se rapprocha de sa cible qu'elle embrassa puis elle murmura quelques mots à son oreille, un grand sourire sur les lèvres.


-Debout Cendrillon...Il est l'heure de se lever...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Mer 14 Juil - 18:05

Yurienu rêva paisiblement, sa fiancé serré tout contre son corps. Ils étaient dans une prairie en train de pique-niquer, leurs animaux jouant avec leurs progénitures et leurs propres enfants s'amusant à jouer aux ninjas comme leurs parents. En effet, le jeune homme ne voulait pas pour ses enfants, et sa femme bien qu'elle n'en ferait qu'à sa tête, un avenir remplit de sang, de mort et de servitude. Le bonheur serait absent de leur vie.
Alors qu'il profitait de ce moment de calme, un changement survint, mais il aurait été incapable de dire quoi exactement. Très rapidement, il sentit une sensation de froid et le beau rêve se transforma en cauchemar. Ses enfants étaient torturés tandis que sa femme lui était enlevé pour être sacrifié en échange de la survie de Kiri.
Bien que le mizukage aurait souhaité se réveiller, rien ne survint, si ce n'est qu'il trouva quelques instants plus tard un sommeil moins mouvementé dû à une pression de l'air différente.
Au fond peu lui importait, tout ce qu'il voulait s'était récupérer ces moments dans la prairie. Quelques mots, un murmure qu'il ne comprit pas, et un baiser le gênèrent. Quelqu'un voulait le réveiller mais ce n'était pas le moment. L'esprit et le corps bataillaient pour pouvoir se reposer - et si possible retrouver le merveilleux rêve.


-Dormir... grogna-t-il.

Se rendormant peu à peu, il eut le réflexe de prendre la personne, qui tentait de le tirer de ses songes, dans ses bras et de la serrer tout contre lui comme une peluche. Pas question de lui permettre de le secouer. Et puis cette sensation lui était familière et agréable.
Sombrant dans le sommeil une nouvelle fois, il eut un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Mer 14 Juil - 20:10

Kuro n'obtint pas la réponse qu'elle espérait. Visiblement, Yuri' n'avait aucune envie de se réveiller. Ni aucune envie qu'elle n'essaye à nouveau de le tirer du sommeil.
Pour toute entrave, il la serra dans ses bras, l'empêchant de partir.


Super, je suis une peluche géante maintenant...
Après l'acrobate du matin, ça change!
Merci de ton soutien Sir...
Y'a bien des solutions mais...
Mais on va éviter hein!
Te reste plus qu'à attendre patiemment...
Ou m'endormir aussi!
Moi qui comptait sur ta compagnie!
Oh des p'tites envies de parler Sir'? Tu te ramollis!
Oui mauvaise idée...de toute façon, ton cerveau guimauveux ne m'écouterait pas...
C'est vrai...Mais tu peux parler tout seul hein, après tout, tu le fais tout le temps!

Kuro envoya l'esprit bouder plus loin et tenta de s'accommoder du mieux qu'elle pouvait de sa position. Après quelques micros mouvements, elle réussit à trouver une position adéquate et ferma les yeux. De longues minutes plus tard, son souffle rejoint le rythme apaisant de l'homme qui la serrait dans ses bras.

Plus loin, à la lisière de la ville, dans une maison pas encore meublée, deux boules de poils et une boule de plume se réveillaient. Après avoir savouré une soirée de tranquillité, se reposant eux aussi d'un voyage qui les avait fatigués, les animaux étaient frais et dispos.
Hope et Fly flânaient encore dans la maison, s'étirant, baillant, se dégourdissant pattes et ailes qu'Ashi se promenait aux alentours de la maison.
Quatre tours plus tard, il rejoint ses compagnons à l'intérieur. Ils semblaient peu disposés à tromper son ennui. Tant pis, il trouverait quelqu'un d'autre. Une personne qui ne lui refusait jamais ce petit caprice. Quelqu'un qu'il adorait tirer du lit de la meilleure de ses manières.
Quittant les plaines enneigées de Kiri, l'animal entra dans la ville. Il huma l'air à la recherche d'une trace et finit par la trouver.
Frétillant d'impatience, le loup arriva devant l'hôtel.
Il en franchit les portes et jeta un coup d'oeil sur les lieux.
Visiblement, la réceptionniste n'était pas ravie qu'il soit ici. Tant pis, ce n'était pas elle qu'il voulait voir.
Alors qu'elle murmurait quelque chose comme 'Appelez la sécurité' ou 'Sortez le de là!', l'animal continua tranquillement sa route, trouvant quelques hommes tentant de jouer avec lui. Après quelques minutes de joyeuse poursuite pour Ashi et quelques longues minutes harassantes de courses après un stupide quadrupède peu coopératif pour les hommes de la sécurité, le loup arriva devant la porte qui présentait des odeurs familières.
Se rappelant qu'il s'était investi lui-même de la divine mission de réveiller sa maitresse les matins où elle le délaissait, le loup tritura la poignée dans un joyeux vacarme pour l'ouvrir.
Le soleil était maintenant haut dans le ciel, les boissons chaudes s'étaient passablement refroidies et deux endormis devaient être réveillés.
A pas de loup étonnamment discret après le vacarme de la porte, l'animal marcha jusqu'au lit, s'y glissa, s'insérant entre les deux amants et commença la cérémonie.
Quelques poussées, des petits jappements, des sauts, du mordilllage et de la bave plus tard, le loup admira son œuvre.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Lun 19 Juil - 12:22

Conscient qu'il avait un poids sur la poitrine - Kuro évidemment - Yurienu prit garde de ne pas faire de mouvement brusque en entendant le vacarne. Quelqu'un tentait de rentrer dans la chambre et vu le mal qu'il se donnait pour ouvrir la porte, ça ne pouvait qu'être Ashi. Apparemment, le loup pensait devoir réveiller la jeune femme lorsque celle-ci faisait la grasse matinée.
Toujours était-il que ce matin la, il n'était pas d'humeur à voir le canidé les réveiller. Ils avaient besoin de sommeil l'un comme l'autre, surtout après la nuit qu'ils venaient de passé bon sang! Un sourire lui vint à ce souvenir.


Y a pas que le parasite qu'elle rend chèvre. C'est pas un ange mais une diablesse! Mais c'est ma diablesse.

Son sourire s'aggrandit, devenant presque machiavelique en pensant au futur réveille de Kuro. Ce n'était pas très gentil mais ça lui apprendra à avoir gâché sa surprise. Et puis s'ils ne pouvaient plus se taquiner...
A l'approche du loup - très silencieux par rapport à l'ouverture de la porte - le mizukage se prépara mentalement aux léchouilles qui étaient tout sauf agréable. Enfn dans ces moments particuliers.
Comme prévu, le loup réussi son coup et il éclata de rire. Cet animal était toujours un petit louveteau.


-Du calme Ashi, tu as réussi à nous réveiller alors calmes toi!

Après ce somme et ce réveille, Kuro ne ressemblait plus à rien... et elle n'était pas la seule! Le rire du jeune homme redoubla et des larmes lui perlèrent aux yeux.

-Tu devrais voir ta tête Kuro, c'est à mourir de rire. Ton loup à fait du bon boulot!

Doucement, après s'être un peu calmé, il s'approcha de la jeune femme et lui donna un baiser très chaste et doux après cette nuit mouvementé.

-Bonjour ma future femme. Tu as bien dormis? Moi pas vraiment, il y avait quelqu'un qui prenait toute la couverture me laissant geler sur place. la taquina-t-il.

Sur ces paroles, il se leva du lit et dédaigna le petit déjeuné. Tranquillement, après tout rien ne pressait, il prit la direction de la salle de bain. Il souhaitait prendre une bonne douche. Ensuite, il verrait le programme de la journée avec sa fiancé.
Surement ranger leur maison, et disposer tous les meubles. Ils devraient être livrés vu l'heure qu'il était.


Pas de repos pour les héros!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Lun 19 Juil - 13:24

Après les assauts du loup, Kuro ouvrit un oeil. Voyant Yuri rire aux larmes, elle savait que sa tête...Et pas seulement la sienne, devait être risible.
Cette satané boule de poils, elle se vengerait un jour...Il ne grandirait donc jamais ce loup? Il n'avait d'adulte que l'apparence et il n'avait pas l'air d'avoir envie que ça change...
Tant pis pour elle, Kuro devrait assumer ce louveteau pour la vie!
La jeune femme sourit aux remarques de son amant.


-Je me vengeais par avance de tes remarques sur ma tête du matin...Attends toi à ne jamais avoir de couverture la nuit!


La juunin s'étira puis s'enroula dans les couvertures pendant que son futur mari allait se laver.

-Frotte bien, la bave de loup c'est coriace...


Profitant de toute la chaleur de la couverture, Kuro referma les yeux. Ashi ne l'entendait pas de cette oreille et déplaça le tas de couvertures jusqu'au bord du lit. Il poussa un peu plus, provoquant une chute amortie de la jeune femme.


-Je tomberais pas plus bas, m'en fous boule de poils...Avoue toi vaincu!

Se prenant au jeu, Ashi traina sa maitresse sous couverture dans toute la pièce, puis s'attaqua à la faire sortir de sa tanière en tirant sur la couverture.


-Je vais devoir te priver de dessert Ashi...

La menace fit mouche, le loup lâcha la couverture et se coucha auprès de sa maitresse en couinant, cherchant son visage avec son museau sous le tissu.
Kuro pouffa. Le dessert du loup, c'était sacré. Il était près à tout pour se faire amender et récupérer ses promesses de délicieux plats.


-D'accord d'accord, je retire momentanément la punition mais sois sage!

Heureux, l'animal sauta sur sa maitresse et resta couché sur elle.

-Tu veux me faire étouffer maintenant...C'est pas possible...Je suis maudite...Me reste plus qu'une solution...

Kuro sortit des couvertures, attrapa une viennoiserie sur la table pour distraire l'animal qui l'attrapa au vol et elle rentra dans la salle de bain.

-Un petit peu de place pour moi?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Lun 19 Juil - 17:47

L'eau chaude ruisselait sur le corps du jeune homme et ça lui faisait un bien fou. Il adorait les douches, c'était son moment d'intimité où il se sentait en paix avec le monde et avec lui-même. Il pouvait penser tranquillement dans ces moments la. Le bonheur liquide en somme.
Il entendait la jeune femme et le loup s'amuser dans la pièce à côté. Apparemment, le jeu continurai encore un peu au vu de leur caractère respectif. Aussi tétu l'un que l'autre. Mais peu lui importait sous la douche. Même si le fait que Kuro soit heureuse avec lui lui réchauffe le coeur.
Amok, Konoha, Kaike et bien d'autres choses encore avaient faillit les séparer. Mais la chance avait été de son côté. Heureusement car il en avait eut rudement besoin à de nombreuses reprises.
Tout ça était derrière eux maintenant.


Sauf si le village vient enfin nous causer des problèmes.

-Dire que j'étais pratiquement propre, voila qu'une miss Souillon veut me rejoindre. Halala, vous etes incorrigibles ma femme.

Sans laisser le temps à sa fiancé de répondre, il ouvrit le battant, la prit par la manche et l'attira vers lui. Son geste ne resterait pas impuni, d'autant plus qu'elle n'avait pas enlevé ses vêtements ce qui devait être particulièrement désagréable.

Si j'étais habillé on pourrait croire à un film romantique.

Un sourire prit place sur son visage - ce phénomène se produisait un peu trop souvent à son goût - et délicatement il enleva les cheveux humides du visage de Kuro. Le souvenir de leur combat et de sa promesse lui revint, accentuant son sourire.
Tout aussi doucement qu'il avait écarté les cheveux, il se pencha lentement - et délibérément - puis posa ses lèvres sur celle de la jeune femme. Moment d'extase dans un moment d'extase. Une bonne journée s'annonçait.


-Je t'aime, murmura-t-il. Tu ne te vengeras pas, hein ma souillon d'amour.

Une petite revenche sur le Cendrillon de tout à l'heure. Nom qui lui rappellait d'ailleurs une mission qu'il avait eu à faire il y a plusieurs années. Très désagréable. Etait-ce sa future femme qui avait joué le rôle du vandal? Possible, ou alors ce n'était qu'une coïncidence. Peu importait au final, le passé restait le passé, il ne fallait pas vivre dedans, il en était parfaitement conscient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Lun 19 Juil - 21:12

A peine entrée dans la salle de bain la jeune femme se retrouva tirée sous la douche. L'eau la trempa, toute habillée qu'elle était.
La bave, une tête affreuse, une douche habillée...


-Incorrigible, mal élevée, un peu sauvage sur les bords mais adorable tout de même....N'est-ce pas mon très cher futur mari tout...propre...pour le moment...?

Kuro enlaça Yuri, lui faisant profiter de toute sa propreté humide.


-Me venger? Ça ne me viendrait jamais à l'esprit voyons...

La jeune femme relâcha le jeune homme et s'éloigna. Heureusement que la douche était spacieuse. La juunin commença avec un peu de peine à retirer ses vêtements humides et poisseux.

-C'est malin ça...J'ai rien d'autre à me mettre...Mais je pense qu'en sortant ça sera aussi ton cas...

Kuro afficha un grand sourire, sachant déjà le sort que le loup avait du réserver aux divers vêtements de son amant éparpillé sur le sol après leur nuit amoureuse.

-Mais une journée peignoirs ça peut être intéressant aussi! Ou le temps que tout soit lavé, sec et remis...un petit séjour de détente est possible avant d'attaquer l'emménagement! J'ai pu constater que Cendrillon avait beaucoup de sommeil a récupérer...

Kuro affichait une mine moqueuse et les yeux pétillants. Elle savait que cette mission avait laissé un souvenir marquant à son futur époux. Elle se rappelait avoir beaucoup rit en entendant l'anecdote de la part du tagueur nocturne. Les premières missions étaient toujours mémorables.
La jeune femme avait enfin réussi à s'extirper de ses tissus mouillés et
affichait une mine rougie par l'effort.


-A retenir cher élève, le déshabillage se fait avant d'entrer dans la douche...

La juunin se glissa sous le jet d'eau, forçant son amant à reculer et entama de la lourde tâche d'enlever la bave de son adorable boule de poils puis elle se retourna brusquement et partagea sa mousse avec le jeune homme.


-Faut bien se laver quand on est tout sale monsieur!

Pendant ce temps là, un loup, pour tromper l'ennui, décidait de rassembler tout les bouts de tissus trainant dans la pièce et de leur octroyer un traitement de faveur made in Ashi.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Mar 20 Juil - 12:21

Durant toute la tirade de sa fiancé, le jeune homme garda le sourire. Arriveraient-ils à ne pas se taquiner un jour? Probablement pas. Leurs enfants risquaient d'être terrible!

-Je me fiche de n'avoir rien à me mettre tant que c'est ton cas aussi.

Il se rapprocha et colla son corps au sien, la tête près de son oreille.

-Tant qu'on est que tous les deux bien sur. Je suis plutôt jaloux, je n'aime pas partager.

Yurienu l'embrassa avant de s'éloigner, rendant sa liberté de mouvement à la jeune femme. Bien que la douche était assez spacieuse, être à deux dedans limitait grandement l'espace vital.
Assez bêtement, il devait l'avouer, il soupira quand sa fiancé déclara une journée de repos. Il ne se sentait pas à déplacer des meubles toute une journées, voire plusieurs si la disposition finisait par déplaire à la juunon.


-Eh bien oui ma petite Souillon, j'ai du sommeil à rattraper mais je ne suis pas le seul dans ce cas. qui plus est, en deux ans on ne s'est pas vraiment arrêter. Personne ne nous poursuis donc profitons encore un peu de ces vacances... et dégageons les animaux!

Le mizukage tira la langue à la remarque de Kuro. C'était elle qui était habillé sous la douche, pas lui! Quand on avait un minimum de bon sens, on entrait pas habillé dans la salle de bain alors qu'il était sous la douche. Ca se finissait inévitablement par une personne mouillé et ronchone.
A sa seconde remarque, le jeune homme fit la moue.


-Je te ferai signaler que j'étais tout propre. C'est madame Souillon et sa bave qui m'a sali. Je suis outré!

Il se lava rapidement et avec l'atitude d'un noble de haut rang, quitta la pièce, la tête haute, un peignoir sur l'épaule. Arrivé dans la chambre, il ramassa toutes les affaires et les déposa devant la porte. Un personnel de l'hôtel les récupèrerai et les ferait laver. Il laissa aussi l'argent pour une journée et une nuit supplémentaire.
Après cette besogne de réglé, il enfila le peignoir et s'allongea sur le lit, attendant les yeux fermés, que sa fiancé arrive et se fasse "pardonné".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Mer 21 Juil - 16:10

Kuro regarda le jeune homme à nouveau propre quitter la salle de bains. Son air hautain et nobliau fit sourire la juunin. Puis elle jeta un coup d'oeil sur les différents produits présents dans la douche. Elle avait de quoi pouvoir se remettre de deux longues années de voyage avec le minimum pour se débarbouiller.
Les uns après les autres, les produits défilèrent dans les mains de la jeune femme. Tantôt ouvert, sentit puis essayé, tantôt mis au placard rien qu'au flacon. La douche s'éternisait pour le plus grand plaisir de Kuro.
Enfin propre des pieds à la pointe des cheveux, elle consentit à sortir de la douche.
Saisissant l'une des serviettes molletonnées mises à leur disposition par l'hôtel, la jeune femme s'enroula dedans et inspecta le contenu du meuble. D'autres merveilles s'étalèrent sous ses yeux.
Voilà qui était parfait.
Après s'être crémée, hydratée, légèrement maquillée, Kuro passa le peignoir restant étant maintenant parfaitement sèche. Ne restait plus qu'à s'occuper de ses cheveux et elle pourrait sortir de la pièce.
Voyant le temps défiler, la kunoïchi se demanda vaguement si en sortant son amant ne se serait pas à nouveau endormi ou serait parti. Étudiant les deux cas, elle se dit qu'il ne pouvait décemment pas quitter l'hôtel en peignoir, tout Mizukage qu'il était. Pour l'autre option, elle se chargerait de le réveiller à sa manière et contrairement à sa vaine tentative de la matinée, elle était sure de réussir.
Mais avant de pouvoir constater l'état de son futur mari, elle allait devoir s'occuper sérieusement de sa chevelure. La douche avait permis de dompter sa crinière réticente de voyageuse, l'amenant un état plus commun, doux, soyeux et moins...catastrophique.
Tout en séchant et coiffant, l'estomac de la juunin commença à se manifester. La matinée s'était écoulée et le temps de midi devait déjà avoir sonné depuis un moment.
Obtenant un résultat que la jeune femme jugea satisfaisant, les instruments de coiffure retournèrent à leurs places.
Regardant autour d'elle, Kuro soupira, elle n'avait pas posé ici ce qu'elle avait emmené...
Appelant le loup encore présent, elle se fit apporter le précieux petit sac. Remerciant rapidement la boule de poils et la prévenant de la signification du mot 'vacances', la juunin laissa l'animal quitter l'hôtel et vaquer à ses occupations canines.
Enfilant l'une des petites tenues achetées la veille, la jeune femme réfléchit sur l'effet attendu. Tout dévoiler tout de suite ou enfiler le peignoir pour un effet plus tardif?
Non, un effet immédiat lui conviendrait. Un ensemble composé d'un bustier, bas et sous-vêtements méritait d'être vu tout de suite.
Kuro pensa alors à la possibilité d'un non effet, son amant étant parti comme un prince rincé...mais refusa d'y accorder plus d'une pensée. Si c'était le cas, son humeur serait...à la tempête.
Elle sortit enfin de la salle de bain, affamée mais désireuse de voir le résultat de ses efforts...
un sourire posé sur les lèvres.

_________________




Dernière édition par Kuro Tenshi le Ven 23 Juil - 14:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Ven 23 Juil - 0:13

Yurienu gardait les yeux fermés, confortablement allongé sur le lit double de leur chambre d'hôtel. Il attendait patiemment que la jeune femme ait finis de se laver, et peut-être de se maquiller mais il ne le souhaitait pas - il ne voulait pas attendre des heures non plus.
Le temps passant et ne la voyant toujours pas arrivé, il sut que se craintes s'étaient réalisés. Il pouvait attendre.
Ouvrant les yeux, le mizukage se leva et commença à faire les cents pas, en attendant de trouver de quoi s'occuper. Il n'avait pas acheté de livre et ne le pouvait plus dans cette tenue. Inutile de demander à la réception, il n'avait pas de titre précis d'ouvrage en tête. Rien dans la chambre. Pas de télé, de magasins ou il ne savait quoi encore.
La prochaine fois, il viendrait avec ses affaires. enfin non, il ne fallait mieux pas qu'il y ait une prochaine fois car sa signifirait qu'il s'était fait viré de leur maison par Kuro.
Que faire, que faire?
Le jeune homme ne fit pas attention à Ashi qui quitta la pière tout aussi bruyamment que lors de son entrée par effraction.
Et s'il utilisait sa technique d'invisibilité pour sortir? Ca pourrait marcher. Plus que de se promener en peignoir en tout cas.
Mais un type invisible avec un bouquin sous le bras pouvait alerter les habitants, qui déclencheraient l'alarme. Les ninjas de Kiri accoureraient et il serait dans de beaux draps.
Mauvaise idée.
Le ninja en revenait à la même idée, que faire en attendant la juunin? Pour tourner en rond, il tournait en rond car durant toutes ses réflexions, il avait continué à faire les cents pas.
Quelle idée avait les femmes de se maquiller? Durant tous leurs voyages, la jeune femme n'avait pas exprimé le désir de se maquiller, ou alors très légèrement - pas plus de 5 minutes. Certes il était un homme et ne comprenait donc pas cette manie mais quand même!
En ayant marre d'attendre et de marcher, Yurienu se rendit invisible et avança vers la porte. Il entra dans la salle de bain et regarda Kuro enfiler sa tenue, nouvelle et pour le moins attirante.
Un sourire aux lèvres, il pensa déjà à la réaction qu'aurait sa fiancé en ne le trouvant pas dans la chambre surtout que ses vêtements ni était pas non plus. Elle ne se douterait de rien le croyant parti après leur "bagarre" de bave et d'eau.
Ca chauffera surement pour lui lorsqu'il se montrera mais ce n'était pas grave. Ca fallait la peine de voir le sourire aguicheur de la juunin s'évanouir.
Le jeune homme se plaça derrière la jeune femme, sans la toucher, annula sa technique, et approcha sa bouche de son oreille.


-Et bien ma femme, c'est comme ça qu'on tente de sortir son homme de sa bouderie? En le faisant poireauter? Vous devriez acheter un livre la dessus, vous avez grandement besoin de leçon.

Sans laisser le temps à sa fiancé de répondre, il la retourna, l'embrassa passionnément en commençant à la caresser et la poussa sur le lit. Décidément, il allait adoré leur vacances "forcées". Pour vu qu'ils doivent toujours voyager pour avoir ces moments la - mais que le voyage ne dépasse pas les deux semaines.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kuro Tenshi

Juunin

Féminin Messages: : 787
Date d'inscription : 20/06/2007
Age : 28
Village: : Kiri no kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Ven 23 Juil - 15:29

Sourire qui s'évanouit aussitôt quand elle constata que la chambre était.
Parti...Il était parti...En peignoir en plus...Elle l'avait fait patienter...tout au plus deux ou trois heures...Rien de bien méchant...Elle pouvait bien reprendre soin d'elle maintenant qu'ils étaient rentré! Mais visiblement, monsieur ne semblait pas de cet avis...
Hésitant entre le désespoir de s'être fait plantée là, habillée ainsi pour...le vide, et la colère de s'être fait plantée là, habillée comme ça...pour le vide!
Rien n'allait plus, elle se répétait même dans ses pensées!
Au summum de l'indécision sur son état émotionnel, Kuro sentit un mouvement puis entendit une voix.
Elle allait détester cette technique...elle le sentait...
Kuro n'eut pas le temps d'en placer une pour exprimer son mécontentement qu'elle fut coupée dans son élan pour se retrouver face à face avec son fiancé qui l'embrassa.
Visiblement, cette attente n'avait pas été vaine...Et le jeune homme semblait être sorti de sa bouderie.
Une fois sur le lit, la jeune femme eut un instant de répis pour prendre la parole.


-Je ne pense pas avoir besoin de leçon pour faire débouder mon homme...La patience est une qualité très cher monsieur! Et le résultat ne la vaut-il pas? Ou me serais-je donner tant de mal pour rien?

La jeune femme laissa remonter ses mains lascivement le long de son corps, épousant les formes mises en valeur par ses achats, affichant une petite moue suggestive. Kuro attira alors son amant à elle et l'embrassa.
Et aussi incongrument que possible, son estomac choisit ce moment pour se manifester brisant l'instant, l'envie et la joie de la juunin qui se sentit soudain honteuse à souhait.
Les joues bien plus rouges que le plaisir ne les avaient rosies, la jeune femme bredouilla quelques excuses, casant quelques petites remarques pour elle-même, comme 'non mais qu'elle abrutie...quel timing vraiment!', dans un murmure.
Puis reprenant un peu de contenance, elle continua plus fort avec un sourire d'excuse.


-Temps mort?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   Ven 23 Juil - 18:51

Au cours d'un moment de répit, la jeune femme lui répondit. Mais à son tour, il n'eut pas l'occasion de répondre que les baisers recommencèrent. Durant quelques secondes, le désir et le plaisir ne laissèrent pas la place à la parole. Heureusement, ces moments la sont de courtes durées, il faut bien respirer.

-Je maintiens que tu as besoin d'un livre dessus. si je suis sorti de ma bouderie c'est uniquement pour empêcher une dispute. Et le résultat n'en vaut pas la peine. Dans deux minutes tout sera à recommencer.

Peu de temps après avoir finis de parler, le bruit d'un estomac dans les talons se fit entendre et pour la enième fois de la matinée, Yurienu éclata de rire. Les larmes apparurent lorsqu'il vit les joues de sa future femme aussi rouge que des tomates. Et dire que d'habitude les femmes se voulaient discrète! La c'était raté.

-On dirait bien qu'une jeune femme à une faim de loup. D'accord pour le temps mort, j'ai peur que tu ne me manges si on te laisse dans cet état.

La crise de fou rire passé, mais pas son sourire moqueur, le mizukage passa son peignoir à la jeune femme et sortit dans le couloir. Il alla plutôt rapidement au hall et commanda un repas pour deux. Il attendit lui même le chariot et le poussa jusqu'à sa chambre. Sans toquer, il ouvrit la porte.

-Le repas de Badebec est servi. Si ma dame veut bien se donner la peine...

Comme un serveur expérimenté, le jeune homme aida la jeune femme à s'assoir puis lui présenta les différents plats avant de les remettre sous cloche et de lui déposer juste devant elle, l'entrée. Il se servit ensuite et s'assit à son tour.

-Bon appétit.


Dernière édition par Yurienu Kaito le Lun 26 Juil - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit à deux [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit à deux [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Toutes les Archives :: Rp récents et utiles-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com