Bienvenue sur le forum " RPG-Naruto " =)
Amuse-toi bien parmi nous ;p

Avant de poursuivre votre visite sur le forum, sachez que "RPG-Naruto" est avant tout un forum RpG. Si vous souhaitez vous inscrire, parmi nous, il vous faudra savoir faire 10 lignes de RP complètes, et connaître les bases d'un forum. Si vous ne vous sentez pas capable ou que votre activité parmi nous sera médiocre, merci de PASSER VOTRE CHEMIN .

N'oubliez pas de consulter les règles ainsi que le contexte, pour une meilleure vision des choses sur le forum =)



 
Bonne Année 2012!

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Statistiques
Nous avons 53 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lelouche

Nos membres ont posté un total de 8185 messages dans 854 sujets

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité



MessageSujet: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   Mar 24 Aoû - 21:37

Nom : Hoshitoe
Prénom : Yukimura
Age : 16 ans
Rang : Chunnin
Village : Oto no kuni

Techniques :
Technique secrète du clan Hoshitoe :
Le clan Hoshitoe est un clan constitué surtout de ninja médecin. Étant médecin de génération en génération, ils ont réussis à développer 3 capacités.
La première consiste à concentrer son chakra dans sa main et toucher une cible. Dès que cette cible a été touché, l'utilisateur ressent les faiblesses physiques et mentales du touché. Ainsi, cette technique peut servir en plein combat contre un adversaire résistant ou sur une personne à soigner dont les blessures ne sont pas forcément très visible..
La seconde est une technique de soin assez spéciale qui leur permet d'être en parfaite harmonie avec la nature. En fait, leur affinité étant le suiton, (tous les membres du clan sont d'affinité suiton) un membre du clan peut soigner une personne par l'intermédiaire de l'eau. Par contre, il faut que la cible ainsi que l'utilisateur soit en contact avec l'élément. Cette façon de soigner est un peu plus avantageuse que la technique de soin conventionnelle car elle permet une mince économie de chakra grâce à l'utilisation des énergies naturelles...
Enfin la troisième est une extension de la première. En touchant la cible, l'utilisateur peut lui laisser une marque de chakra invisible. Cette marque restera entre un et trois mois. Tant qu'elle existe encore, elle permet à l'utilisateur de visionner dans de l'eau le lieu où se trouve la cible. Si le lieu est inconnu, la cible est vu dans un fond blanc.

Taïjustu :

Tatakai no kimagure (Caprice de bataille)
Les ninjas médecins sont souvent les premières victimes lors d'un combat ou d'une bataille. C'est pourquoi, le clan Hoshitoe a pris l'initiative d'étendre son taïjutsu. Ils ont développé une technique de combat dans laquelle, ils utilisent surtout des lames. Sans manche, ces lames sont accrochés à leurs vêtements, dans leur cheveux, etc..
Ici, Yukimura utilise des lames cachées par des bracelets/mitaine qu'il a à ses poignets. Et ses propres connaissances de l'anatomie humaine pour projeter son adversaire. En fait, il va frapper la cible à des points précis (sans enfoncer les lames, il n'a pas le temps, sinon il en prend plein la tête au corps à corps). Ces frappes vont entraîner une immobilité très brève du tronc de l'adversaire (environ 5 secondes). Profitant de cette paralysie, l'utilisateur fauche les jambes de son adversaire, range une de ses lames (d'un mouvement vif quand même..) et avec la main désarmée, va donné un coup de paume entourée de chakra pour projeter la cible.

Ninjustu :

kagayaki no taki (Cascade de brillance)
Pour faire cette technique, Yukimura doit avoir les cheveux mouillés. En fait, il va concentrer son chakra dans la cascade de ses cheveux. Après ça, il va secouer ses soyeuses mèches (bah oui, ils sont doux c'est cheveux!) et va projeter et les lames cachées dedans et l'eau qui entoure la chevelure. L'utilisateur va donc devoir se concentrer un peu et donner à l'eau projetée la forme de lames ou d'aiguilles, de quoi faire quelques dégâts en plus des lames réelles.

Bachi no te (la main punitive)
Yukimura va concentrer son chakra dans une flaque d'eau. Si un adversaire marche dessus, l'eau de la flaque va prendre la forme d'une main, et l'enserrer, pour l'immobiliser. Il faut absolument qu'une personne pose le pied sur la flaque pour déclencher le jutsu.
Au prix d'un peu plus de chakra, l'utilisateur peut déplacer la flaque, mais la déplacer sous les pieds de la cible ne déclencheras pas le justu, il faut un mouvement. C'est la contrainte.

Qualités :
Yukimura a cette particularité d'aider toutes personnes qui en aurait besoin, c'est ça principale qualité. Ensuite, il est très respectueux des autres, ne s'énerve que très rarement et imagine que s'il laisse les autres tranquille, ceux ci feront de même. Le garçon est aussi un amoureux des animaux et de la nature. Les bêtes ne méritent pas ni la violence gratuite, ni la mort si elles tentent une attaque. De la même façon, il n'aime pas la violence pure, mais n'ose plus le montrer depuis le bannissement de son clan. Pour finir, il est assez intelligent et ouvert sur tout... Tout est intéressant et tout peut être utile un jour ou l'autre. Être polyvalent est toujours plus pratique..

Défauts :
Les principaux défauts de notre jeune garçon sont tout simplement son asociabilité, sa froideur avec les autre, et son jugement hâtif sur les gens. Il a pris l'habitude de faire le tri rapidement des personnes qui l'entourent, donc de les juger à la va-vite, sans essayer de peut être entrevoir le bon fond qu'une personne puisse avoir.. Aussi, il a appris, malgré son dégoût de la violence, à tuer de sang froid, mais pas les animaux reste des protégés (ce n'est pas forcément un défaut, peut être même une qualité, mais pas pour Yukimura..). Enfin, un défaut qui n'a pas forcément besoin d'être mis en valeur ici, le garçon est un fada de chocolat, dès qu'il en a l'occasion, il en mange, ça en deviendrait presque vital, un genre de drogue douce qui le calme dès qu'il en prend.

Histoire du personnage :

[Hors Sujet : Cette histoire est certes originale, mais elle peut être assez choquante, à vous de voir si je devrais changer ou pas : ) ]

C'est l'histoire d'un clan, un clan bien trop timide et trop caché pour y faire attention. Ce clan était isolé aux yeux de tous, dans un lieu trop anonyme et trop envahi par la nature elle-même pour être prisé par le tourisme humain. Ce clan restait caché aux yeux des autres, mais était toujours en contact avec le monde. Il envoyait des ninjas formés, passer leur examen de genin, chunnin ou autre, dans les villages et offrait ainsi des recrues toujours neuves. Malgré tout, ce clan gardait un statut plutôt peu connu par les populations. Pour cause, c'était un clan de ninjas médecin, et même s'ils étaient très doués dans leurs justus médicaux, leur taïjutsu ainsi que leur résistance, laissaient à désirer. De ce fait, les rares ninjas de ce clan à avoir survécu aux batailles restaient et vieillissaient dans ce lieu enfoui au milieu des arbres moussus.
Maintenant, que l'introduction est faite, nous pouvons passer à l'histoire que vous attendez, l'histoire de Yukimura Hoshitoe, la triste histoire d'un garçon joyeux et banni par les siens.
Ce jeune garçon était doué, dans l'histoire du clan, il aurait pu devenir un bon élément, montrer au monde que la nouvelle jeunesse de ce clan, à la réputation éteinte, portait un nouveau flambeau. Il était agréable avec tout le monde, un petit garçon plein de joie, qui à envie de vivre et qui s'attache vite à tous le monde. D'ailleurs, mis à part son grand frère, il portait en lui une grande affection pour le meilleur chunnin du groupe de famille : Hiromi. On ne sait pas pourquoi, dans l'esprit du jeune, le meilleur chunnin était comme son second grand frère. Face à ce débordement de joie de vivre et d'affection, Hiromi (qui n'était pas un cœur de pierre) fondait littéralement et portait en lui le même amour fraternel.
Cette douce vie d'apprentissage, d'affection et de joie prit une toute autre tournure à partir d'une certaine nuit. Yukimura n'avait malheureusement que 8 ans. Sa chambre était séparée de celle de son grand frère qui d'ailleurs était absent, il était parti passer son examen de genin.
Il faisait sombre et froid durant cette nuit, et cette présence à côté du jeune de 8 ans, ce corps brûlant contre le sien, ainsi que ces simples caresses inexplicables la rendirent plus que désagréable. Cette nuit là, Yuki aurait tout souhaité sauf la revivre. Cette nuit là était terrible par la dure incompréhension du garçon face aux faits, mais surtout par l'acteur de ces mêmes faits. L'enfant aux mèches déjà mauves savait que cela était mal, qu'il ne fallait pas que cela se sache, parce qu'ils seraient punis, aussi bien l'un que l'autre. C'était mal, et... très gênant.. La voix doucereuse à son oreille qui lui chuchotait quelques mots sensés l'apaiser, la seule et innocente main qui se baladait le long de son corps tendu au possible. Ajoutez à cela l'étouffante chaleur que dégageait le corps collé contre lui dans se lit simple, enfoui sous ce mince drap qui protégeait seulement du froid.
Ce n'était que la première nuit où Daiki, le grand frère de notre jeune victime étais absent. Et cette première nuit se répéta, pendant plus d'un mois, sans qu'un seul mot de plainte ne traverse la porte close des lèvres de Yuki. Jamais il n'aurait pu se remettre de perdre cet ami si cher à ses yeux, quoi qu'il fasse, même la plus gênante chose à laquelle il puisse s'adonner. Jamais Yukimura ne reprocherait quoique ce soit au meilleur chunnin des Hoshitoe, même ces caresses plus qu'embarrassantes.
A la fin de ce mois de tourments incompréhensibles, Daiki revint. Son jeune frère, qui avait plus confiance en lui qu'en quiconque se confia à lui, lui expliqua tout jusqu'aux moindres détails, tout en lui faisant promettre de ne jamais en toucher un quelconques mots à un adulte. L'effet fut rapide. Daiki, les sourcils froncé par un courroux protecteur était parti d'un pas vif. Non pas en direction d'un adulte comme l'on pourrait penser, mais vers l'acteur des faits. Il n'y eut qu'un simple et court dialogue mais à partir de cette discussion, Yukimura n'eut plus aucune visite nocturne.
Pendant un moment, le jeune garçon aux mèches mauves vécu normalement. Cette triste expérience toujours coincée dans une partie de sa tête. Malgré cela, son affection pour Hiromi n'avait pas vraiment changé. Toujours cette même vénération fraternelle qui au fur et à mesure du temps s'était quand même mué en un amour familial des plus simple à la place d'une adoration.
Ce temps dura jusqu'aux 12 ans du garçon. C'est à cet âge habituellement que les jeunes ados du clan vont passer leurs examens de genin. (Hiromi l'a passé à 10 ans.) En fait, n'étant pas affilié à un village en particulier, les familles du clan choisissent un village et y sont donc affilié : ils y envoient leurs shinobis en cas de besoin, etc...
Cette façon de gérer l'affiliation des familles aux villages, serait normalement assez conflictuelle à l'intérieur du clan. Mais les anciens ont fait le nécessaire pour que dans ce lieu de paix et et de tranquillité, il n'y eut jamais de combat de village. Bref, Yukimura était donc parti, comme son frère et tous les autres membres de sa famille avant lui, pour devenir un genin du village d'Oto. Le voyage durait le plus souvent un mois. Tous les pré-adolescents partaient en même temps des sous-bois. Les enfants devaient d'abord arriver à sortir de la forêt, puis ensuite rejoindre le guide qui les mènerait chacun à leur village d'affiliation. Connaissant les bases de tout étudiant à une quelconques académies, Yukimura eut son examen facilement, et retrouva son clan exactement un mois après son départ.
Un an après le retour du jeune, son frère Daiki, âgé de 17 ans, prit la décision de partir passer le nouvel examen qui s'offrait à lui : l'examen de chunnin. Cette évaluation là prenait souvent plus de temps, les épreuves sont bien plus longue et l'examen se fait souvent dans un seul village, bref, il prend du temps. Habituellement, un ninja du clan mettait un an pour aller, passer l'examen, et revenir. Ou bien ne revenait malheureusement pas.
A partir de se nouveau départ, jusqu'aux 15 ans de Yukimura (il en avait 13 lorsque Daiki était parti) il n'y eut rien de notable, à part l'apprentissage de quelques techniques, mais rien qui puisse éveiller un quelconque intérêt. Ni même le retour du frère.
Malgré cette absence assez inquiétante, la vie allait, toujours emplie d'apprentissage et d'affection. Et ce jusqu'à donc, ces 15 ans. Pensant que Daiki ne reviendrait jamais Hiromi, lui, repassa à l'attaque.
La nuit justement où on fêtait ses 15 ans, Yukimura vécut la plus désagréable nuit de toute son existence. Jamais il n'avait subi une chose telle, jamais. C'était pour Hiromi l'aboutissement de tout son désir, le meilleur jeu auquel il ait pu participer. Sentiments pas forcement partagés par tous les participants.
Le lendemain, plus déboussolé et brisé que jamais par ce nouvel acte nocturne, Yukimura partit se réfugier dans les bras de Keisuke, la troisième personne qui comptait le plus aux yeux du garçon, son meilleur ami. Il se confia à lui et lui raconta tout, comme il avait fait avec son frère par le passé. Son frère qui n'était d'ailleurs toujours pas de retour.
Cet ami si cher à ses yeux emmena Yuki voir le chef du clan, ce genre de chose ne se devait pas de rester telle quelle. Malheureusement, être le meilleur élément du clan est toujours pratique, et faute de preuve et d'appui, il n'y eut pas d'aboutissement à cette plainte.
Une semaine après cette plainte, n'ayant peur de rien, Hiromi voulut réitérer son expérience, sauf que voilà, la jeune proie de se jeu interdit ne se laissa pas faire cette fois ci. A peine l'esclavagiste avait il voulut poser une main sur la peau pâle de sa victime qu'une lame lui rasa la jugulaire. S'il n'avait pas eu le réflexe d'esquiver le projectile, celui-ci serait venu se loger au beau milieu de l'artère. A partir de cet affront, le prédateur jugea préférable de prendre ses distances, pas par peur, ni par prudence, mais plus par manipulation.
Cet assaut ainsi que ses conséquences, Yukimura les regretta, et amèrement. Car Hiromi ne laissa pas traîner. Il fit demander à ce que l'on punisse le violent et dangereux garçon, qui n'avait fait que se défendre. Face à l'accusation, l'adolescent ne su rien dire d'autre que le fait que lui la proie, avait blessé le prédateur. L'adulte apprécié du clan demanda alors à ce que l'autre soit banni. On ne pouvait permettre que de tels actes de violence restent impunis. Le chef du clan refusa. Le clan était une grande famille, on ne faisait pas subir ce genre de punition comme on allait cueillir des fraises. Enfin, après ce petit débat, le chef choisit lui même la punition : Yukimura serait pendant une durée indéterminée, "l'homme à tous faire" d'Hiromi pour payer sa dette.
Après tous ce mouvement dans le clan, car ce genre de chose ne restait pas secrète, toute la population, ses propres parents inclus, le rejetais ou l'excluais. Keisuke qui le soutenait ardemment et Hiromi qui le prenait pour sa propriété faisait exception à cette exclusion injuste.
Toute la froideur, toute l'animosité que dégageait les gens en croisant le jeune rendirent l'année de ces 15 ans plus qu'infernale. Tout le monde le prenait pour un pseudo-assassin, alors qu'à la base, c'était lui la proie, c'était lui l'esclave, et le prédateur en profitait d'ailleurs énormément.
Ainsi, pendant plus d'un an, Yuki fut en froid avec tout le monde, ne put exprimer ses plaintes que dans ses moments solitaires et emplis de larmes. Puis arriva une cassure dans se quotidien morose, embué de haine non justifié. Le froid de ses gens sans cesse côtoyés avait envahi le cœur joyeux et ardent de vivre du garçon. Et son ami Keisuke en avait payé les frais. C'était parti d'une querelle bénigne ponctuée d'humour, avait évolué négativement, et avait fini par briser leur amitié à la fois si forte et si simple.
Alors, n'ayant plus rien à perdre que ce qu'il avait déjà perdu, Yukimura se décida. Une semaine après ses 16 ans, une nuit pendant laquelle son persécuteur était absent, il prit ses affaires, ses quelques économies, et prit la fuite. Personne ne su, sauf peut être quelques gardes, pour qui le départ de quelqu'un à mauvaise réputation, et qui avait risqué le bannissement n'était que plus normal, et c'en était peut être mieux.
Il s'installa dans le village d'Oto, avec ses maigres économies et passa son examen de chunnin quelques mois plus tard. A partir de là, il savait qu'il pouvait enfin vivre une vie plus sainte plus normale, difficilement plus joyeuse, l'ombre ayant envahi son esprit, mais sans les habituelles souffrances et exclusion des autres. Une seule chose le préoccupait encore, qu'était donc devenu son frère? Qu'était-il advenu de cet homme si protecteur, en qui il avait tellement confiance et qui comptait tellement à ses yeux?
Le retrouver, telle serait sa nouvelle raison de vivre.

Caractère du personnage :
Aux premiers abords, on pourrait dire de Yukimura que c'est une personne complètement asociale et trop froide pour mériter l'attention des autres... Cette première impression n'est pas fausse, Yukimura ne veut pas s'attacher à qui que se soit, il a trop souffert de telles liaisons par le passé. Très froid avec les autres, Yukimura reste très fermé sur lui même, ne se confie à personne et n'attache pas la moindre importance aux gens qui, à ses yeux sont puérils, il n'a pas besoin d'êtres superficiels qui lui traînent dans les pattes.
Voilà comment on peut comprendre le garçon une fois qu'on l'a cerné. Mais en creusant un peu, en dépassant la carapace de froid, l'adolescent n'est qu'un garçon perdu et brisé qui ne cherche qu'à trouver quelqu'un à qui se confier... Quelqu'un qui pourrait le sortir du labyrinthe tourmentant de ses sombres souvenirs, dont il est le prisonnier, et victime. Il faut savoir qu'avant avoir subi les actes qui ont eut pour effet un tel traumatisme, Yukimura était un garçon très attachant et agréable, qui ne vivait presque que pour les autres. Toujours prêt à rire et à aider tous le monde. Aujourd'hui il est pratiquement l'inverse, sauf pour ce qui est d'aider, il aide toujours les gens.. Mais silencieusement, sans sourire, par pur principe.
Si ça se trouve, peut être qu'une personne secourable parviendra à le sortir de cette sombre parcelle de lui même. Et si elle y arrive, peut être que Yukimura pourra remettre la coupe de la vie à ses lèvres pour en retrouver le goût...

Physique du personnage :
Des yeux d'une lueur anormalement rougeoyante perdus dans le vague, de longues mèches mauves et soyeuses volant au vent...
Ceci est simplement les premières choses que vous pouvez remarquer en regardant ne serait-ce que quelques secondes ce ninja d'Oto. Si vous cherchez à observer la physionomie du visage, vous remarquerez la pâleur neigeuse de sa peau et à quel point ses yeux ressortent face à cette éternelle blancheur.. Car oui, Yukimura ne bronze pas, ou très peu. Les traits de ce même visage reste faiblement marqué et très fin. Ensuite, si votre regard s'attarde sur le corps entier du garçon, vous pourriez tirez comme conclusion que malgré son air presque frêle et sa silhouette mince, il n'en reste pas un shinobi fort et résistant. Tous les muscles de son corps ont été développé dans l'optique d'une résistance optimale sur un champ de bataille. Tous son corps est fait pour être endurant et pouvoir soigner même affaibli ou de pouvoir résister à n'importe quel assaut sans flancher.
Niveau vêtement, Yukimura porte des habits à la fois légers et renforcés, souvent noir. Aux poignets, il porte deux bracelets qui prennent en fait une bonne moitié de l'avant bras et qui cache une longue lame de combat. Aussi, le garçon possède toujours sur lui un récipient plus ou moins grand rempli d'eau (Un sauvetage est si vite demandé...).
Petite particularité de ses vêtements, ils cachent des lames de partout.. Aussi, je vous déconseille de passer votre délicate main dans ses cheveux... A moins que vous préfériez vous retrouvez avec quelques blessures non voulues...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Yurienu Kaito

Oi-nin

Masculin Messages: : 356
Date d'inscription : 19/12/2008
Age : 24
Village: : Kiri no Kuni


MessageSujet: Re: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   Jeu 26 Aoû - 23:07

Bon, bon, bon. C'est une invasion ma parole ^^

Contrairement à certaines fiches, j'ai pas grands choses à dire. Quelques petites fautes par ci par la qui ne gênent pas. Un style plutôt fluide (bien qu'un peu emmelé par moment [ou c'est juste moi Razz ]). Après pour ta promotion en temps que chuunin, il faut attendre le test rp d'un admin mais tu n'auras aucun soucis à te faire^^.

J'ai juste deux questions/remarques.
Premièrement, sur ta technique de la flaque :
Citation :
Si un adversaire marche dessus, l'eau de la flaque va prendre la forme d'une main, et l'enserrer, pour l'immobiliser.
Est ce le pied ou tout le corps qui est immobilisé?
Deuxièmement, pour ta technique de Tai :
Citation :
Profitant de cette paralysie, l'utilisateur fauche les jambes de son adversaire, range une de ses lames (d'un mouvement vif quand même..) et avec la main désarmée, va donné un coup de paume entourée de chakra pour projeter la cible.
Normalement ton adversaire est au sol après que tu lui ais fauché les jambes. Donc comment le projettes tu?

Bon c'est que du menu détail mais bon fallait bien que je dise quelque chose x) Faut croire que ma période méchant c'est terminé xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   Ven 27 Aoû - 0:20

Alors, voyons voir tout ça...

Citation :
Premièrement, sur ta technique de la flaque :
Citation:
Si un adversaire marche dessus, l'eau de la flaque va prendre la forme d'une main, et l'enserrer, pour l'immobiliser.
Est ce le pied ou tout le corps qui est immobilisé?

Puisqu'il y a comme contrainte de devoir marcher dessus, c'est une grande main qui sors et donc, ça peut aller des jambes, au corps entier. C'est un piège ^^

Et ensuite..

Citation :
Deuxièmement, pour ta technique de Tai :
Citation:
Profitant de cette paralysie, l'utilisateur fauche les jambes de son adversaire, range une de ses lames (d'un mouvement vif quand même..) et avec la main désarmée, va donné un coup de paume entourée de chakra pour projeter la cible.
Normalement ton adversaire est au sol après que tu lui ais fauché les jambes. Donc comment le projettes tu?

Comme je le voyais, c'est encore pendant que la cible est en déséquilibre que Yukimura frappe. Du coup, comme il est plus solide sur ses pieds, il projeté plus loin, et a peu de chance de ne pas l'être ^^'



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sogu J. Yutido

Maitre Kazekage
awesome board
– No matter what happen, be strong

Féminin Messages: : 260
Date d'inscription : 02/03/2009
Age : 29
Village: : Un peu partout!


MessageSujet: Re: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   Dim 29 Aoû - 14:30

Je valide, voir ensuite avec Takeo pour ce qui est rang et technique.

_________________

Contactez moi uniquement par MP en faisant de Long courrier, je ferais en sorte d'y répondre au plus vite... Mey K.
(\__/) Ceci est un Lapinator.
(='.'=) Copiez/collez-le dans votre signature
(")_(") pour l'aider à dominer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Takeo Iranna

Maître Rizukage

Masculin Messages: : 286
Date d'inscription : 21/02/2008
Age : 28
Village: : Oto no Kuni


MessageSujet: Re: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   Lun 30 Aoû - 14:05

Moi je n'ai absolument aucun problème avec les techniques.

Par contre, chuunin = test RP.

Donc tu vas nous raconter l'épreuve n°2 (semblable à la forêt de la mort) Cela peut être dans n'importe quel village sauf Konoha et je te rappelle que tu as deux équipiers lorsque tu passe cette épreuve.

_________________
Takeo, un problème à toute vos solutions



Katon, What else ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgnaruto.jeun.fr/fiches-des-personnages-f34/les-techniqu
avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   Lun 25 Oct - 20:28

[HRP]Alors c'est qu'un début mais voilà, je poste là suite dans la semaine ;P [/HRP]

Un long et désagréable tangage, des craquements incertains d'un peu partout, des participants... Au moins une cinquantaine, qui ne savait absolument pas où ils allaient...
Rien ne leur avait été dit à la fin de l'épreuve écrite, seulement que la journée suivante, ils partiraient en bateau... Pour tous c'avait été le même scénario... Et il ne savait pas quand cela changerait...

Ils étaient tous dans la cale du navire, sans aucun moyen d'en sortir, un garde devant la seule issue... Enfin, un garde, un peu plus puissant qu'un garde normal... Pas le stéréotype du garde paresseux et imbécile... Non, une ANBU avait été dépêchée pour faire la sentinelle devant la porte... De ce fait, personne n'osait approcher, qui savait de quoi était capable un Anbu? Aucun des participants à l'examen en tout cas...

C'est alors qu'il y eut un tremblement, la cale grinça encore plus fort qu'à l'accoutumé, et un homme ouvrit la porte de l'extérieure... Il s'approcha de l'Anbu et lui murmura quelque chose à l'oreille... Yukimura, Ren et Chisame, l'équipe n°2 du village du son, s'étaient levé lorsque l'homme avait entrouvert l'entrée... Aucun des trois n'avait apprécié le fait d'être enfermé dans une cale, et en sortir le plus tôt possible serait le mieux...

L'Anbu se dressa alors de toute sa hauteur, pria l'homme de partir, et tint la porte ouverte...

« - Très chers participants vous voilà arrivés à destination... Veuillez sortir calmement s'il vous plaît... Et quand je dis calmement, je veux que se soit entendu, un seul écart de conduite d'un seul de vous, et son équipe est disqualifié... C'est clair? »

Toutes les personnes présentes dans le sous-sol de l'embarcadère s'étaient levé à partir du moment où les lèvres de l'anbu s'étaient misent à frémir... Et aucune ne répondit à la menace de la sévère femme, obéissant à son ordre le plus silencieusement possible... Aucun ne souhaitait être disqualifié et personne ne pouvait affirmer que l'anbu n'était pas capable d'infliger sa sentence à qui que se soit...

Une fois sous le ciel, la plupart des genins ne surent où ils se trouvaient... L'air était empreint d'une douce odeur sucrée, mais on ne pouvait dire d'où cette senteur pouvait provenir, l'épaisse brume réduisant avec facilité le champ de vision de tous...
Un homme à la coiffure plus que désordonné s'approcha d'eux et leur demanda de s'approcher, histoire qu'il puisse leur expliquer où ils se trouvaient et ce qu'ils allaient y faire...
L'équipe de Yukimura s'approcha alors, et ce dernier remarque que des genres de cabines avaient été mises sur le pont à côté desquelles attendaient deux trois personnes attablées à un bureau, où trônaient plusieurs piles de papiers...

L'homme se présenta alors, il avait des lunettes de soleil, pour la classe sûrement vu la faible lumière qu'il y avait.. à moins qu'il soit aveugle... Mais vraiment, c'était peu probable... Et puis une tenue habituelle pour un chunnin, ou juunin. Un bandeau entourait ses mèches qui retombaient en une frange inégale sur son front...

« - Bonjour à vous cher petite nouvelle recruuue... Je vois que les surveillants de l'épreuve écrite n'ont pas bien fait leur boulot... Y en a la moitié en trop ici... »

Il se mit alors à rire, et inspecta chacun des participants avant de reprendre la parole..

«  Donc, j'imagine que vous ne savez absolument pas où l'on est? N'est ce pas? Et bien nous sommes sur les terres, enfin, les mers, du pays de l'eau! Plus exactement, dans un des archipels les plus paumés du pays! Il fit une petite pause, puis reprit, qu'allez vous donc faire ici? Votre épreuve de survie... héhé... »

Il s'amusait à laisser des pauses un peu partout, histoire de faire monter une certaine tension sans pour autant qu'elle soit trop dangereuse pour qui que se soit, c'était plus un suspens intenable qu'autre chose..

«  Alors, vous voyez pour commencer, on va vous faire remplir un petit papier comme quoi vous faites l'épreuve... Ensuite, vous allez dans l'isoloir ou on va vous remettre un objet empreint de chakra... Je vous conseille de bien le cacher dès que vous l'aurez, le but d'une des équipes est quand même de vous le prendre héhéhé... Une nouvelle pause, puis, Aussi, on va vous donnez 3 petites images, en plus de garder votre objet, il vous faudra en obtenir au moins un autre qu'on vous demande... Mais pas forcément celui d'une autre équipe... Vous pouvez rester pacifique... Même si ce n'est pas dans votre intérêt... »

Il fit un nouveau sourire avant de reprendre une nouvelle fois... Plus les explications avançaient, plus les sourcils de Yukimura se fronçaient... Comment voulait-il qu'on trouve des objets autrement que sur les autres?

«  Oui, comme je le dit, avec beaucoup de chance, vous pouvez rester pacifique! Sur les différentes îles de l'archipel, se trouve des objets disséminés un peu partout... Avec de la chance vous pouvez tomber sur les bons... Bref.. Je récapitule... Gardez votre objet vous donne un avantage de 2 points.. Trouver un objet qu'on vous demande, vous offre aussi 2 points, et les objets que vous trouvez mais qu'on ne vous demande pas, valent 1 point. Il vous faut cumuler au moins 6 points pour passer à l'épreuve suivante... Il voulut s'arrêter là, mais se frappa le front et repris une nouvelle fois. Oui j'ai failli oublier, vous resterez ici cinq jours... Le temps que vous puissiez faire votre chasse aux objets ou aux équipes, chacun son choix... Bref, au bout de cinq jours, un bateau reviendra... Où ça, à vous de trouver, il ne repartira que le soir à minuit... Mais il accepte tout le monde... Si vous n'avez pas 6 points ce n'est pas bien grave, du moins vous ne serez pas chunnin cette année... héhé... Aussi, ne sont pas acceptés à l'épreuve suivante, les équipes auxquelles il manquerait un membre, la mort d'un de vos coéquipier est éliminatoire... C'est une histoire de respect... Bref, vous êtes averti, vous pouvez aller vous servir! »

L'homme parti parler à la femme anbu, et les jeunes purent alors s'approcher du bureau et des cabines...

Les trois membres de l'équipe 2 d'Oto prirent chacun une petite fiche... C'était des formalités pour participer à cette deuxième épreuves, comme quoi il savait les risques qu'encourait la participation à cette épreuve. Une fois le papier rendu par les trois participants, il leur fut proposé d'entrer dans un de ces isoloirs, où les objets étaient donnés...
Une vieille femme les y attendait, elle avait à son côté un sac de toile. Sa main s'y plongea en faisant bien attention à ce qu'aucun des trois intrus dans sa cabine n'aperçoivent le contenant du sachet. La main flétrie ressortit, un bracelet en argent serti de petits éclats d'émeraudes entre ces maigres doigts. Le bracelet représentait un serpent, un seul, qui tentait de dévorer la fin de son corps. Peut-être ce bracelet était un signe, le serpent restait représentatif du village du son, et c'était normalement par le plus pur hasard que la femme l'avait sorti...
Cette même femme prit ensuite une petite urne, sa main se glissa lentement dans le trou, et elle en retira une enveloppe... L'enveloppe en question contenait les trois cartes des objets qu'il leur fallait trouver.
Une fois sorti de la cabine de cette étrange vieille, un des chunnins leur assigna un nouveau numéro d'équipe et leur indiqua un endroit où s'installer en attendant le début de l'épreuve.
Après que tous les participants soient passé dans les isoloirs et aient remplis les formulaires, le juunin qui leur avait expliqué le but de l'épreuve se ravança, et se mit face à la jeune populace..

« -Bien! Nous allons pouvoir commencer. Dans quelques minutes, l'équipe n°001 partira. Vu la brume, il nous est inutile de vous faire partir de lieux séparés...
Il y aura une dizaine de minutes d'intervalle entre chaque départ. Pour finir, n'essayez pas de rejoindre Kiri... Ce petit archipel est entouré d'une grande muraille corallienne. Et dans cette brume, un morceau de corail peut être bien dangereux... Bref! A partir de maintenant, je vous conseille de vous assoir et d'attendre, surtout si vous êtes l'équipe 034, vous aurez du temps devant vous... Équipe 001 vous pouvez partir! »


Les trois interpellés se levèrent rapidement et quittèrent le navire aussi prestement. L'équipe de Yukimura était l'équipe n°12, si on y réfléchissait, ils avaient un peu moins de deux heures avant de partir...
Les équipes défilaient, les autres restaient calmes, ceux qui se connaissaient, qui étaient du même village, allaient parler, mais le groupe n°12 ne rejoint pas celui de son village... Yukimura était toujours aussi froid envers tout le monde et ne souhaitait pas ce mêler à la cohue de ce hameau qu'était Oto, il était bien avec ses deux camarades...
Ils se comprenaient tous trois, leur histoire se ressemblait..
Ren avait décidé, contrairement à l'avis de ces parents, qu'il deviendrait ninja sensoriel. Il en avait les capacité, il captait tout par le son, tel un radar... Et ne pas en profiter aurait été un sacré gâchis... Ses parents l'avaient tout de même renié...
Chisame quand à elle était une orpheline, qui souhaitait absolument faire partie du clan kiku, elle avait utilisé son taïjutsu comme sa plus belle arme, et savait mieux se battre que personne. Dans cette optique de combat, elle ne s'attacha jamais à qui que se soit et devint la plus froide fille qui soit encore en Oto quand son sempaï décéda...

« Équipe n°012, c'est à vous! »

Les trois adolescents ne firent pas exception et partirent le plus vite possible du bateau... Une fois dans la brume, il se concertèrent tout en avançant... Fut prise la décision d'aller d'abord sur la plus proche île. Une fois qu'ils auraient un lieu de repère, il pourrait entamer des recherches poussées...
Ils arrivèrent sans problème, réussirent à trouver de quoi manger et préparèrent de quoi faire un bivouac. Dans une telle brume il était difficile de faire une différence entre le jour et la nuit, mais l'horloge biologique des trois jeunes leur permit de percevoir un assombrissement du ciel et un sacré refroidissement... C'était la première journée...
Durant la deuxième journée, Ren découvrit une île sur laquelle séjournait plusieurs objets empreints, et Chisame, en cherchant des fruits tomba sur l'un d'eux... Par un grand hasard...
Cet objet était une belle fleur cristallisée, d'une beauté peut être plus qu'envoutante, et qui faisait partie des trois objets qu'il leur fallait chercher. Pensant qu'ils n'auraient plus rien à faire sur cette île, ils y firent un dernier tour pour prendre le plus de provisions possible et tombèrent sur un équipe de Konoha... Celle-ci ne leur chercha pas la moindre embrouille, au contraire, le meneur de leur groupe avait été assez grièvement blessé en montrant un peu trop de zèle à des ninjas un peu plus expérimentés...
Sous la supplique des deux konohas-jins, et en échange d'un objet, Yukimura soigna le leader. L'objet ne leur servirait absolument pas, mais c'était toujours ça... L'équipe passa alors la fin de la deuxième journée sur une autre île à chercher sans rien trouver, malgré leurs efforts...
Durant la troisième journée, Ren sentit l'arrivée d'un groupe complètement inconnu. Et dont l'aura dépassait clairement la leur. L'équipe n°2 d'Oto prit alors courageusement la fuite, sans chercher ne serait-ce que l'ombre d'un bataille... Mais leur poursuivant ne lâchèrent pas prise.. Et ce n'est qu'en se séparant du chapeau empreint offert par les konohates, que les jeunes parvinrent à semer dans la brume le groupe qui tentait de les rattraper...
La quatrième journée paru à l'équipe n°012 longue et éreintante. Ils passèrent toute la journée sur une île plus grande que les autres, à chercher des objets et de la nourriture, sans aucun succès...
Le vide dans leur ventre, et une terrible peur d'échouer les étreignit avant qu'ils ne puissent trouver le sommeil.
La cinquième et dernière journée de l'épreuve fut sûrement la pire journée du trio. Affaibli par le manque de nourriture, Ren ne parvint pas à remarquer le fait qu'ils étaient surveillés... Et un groupe d'iwaïens les prit d'assaut. Le combat fut relativement serré.. Mais les habitants du village rocheux n'était pas du même niveau que ceux d'Oto. Et même si Chisame subi plusieurs douloureuses et assez graves blessures, la victoire fut à l'équipe n°012. Comblé de chance, ils se rendirent compte, que dans les objets qu'avaient réussi à se procurer les 3 vaincus, il y avait un de ceux qu'ils étaient chargés de trouver. Et en plus de tout cela, ils avaient des provisions!
Une fois nourri, le ninja sensoriel pu avec une bonne heure de concentration, trouver la position du bateau qui les attendait. Les trois Otoïens assez chanceux, prirent la route, et rejoignirent ce navire, avec ces trois objets qui leur garantissait un passage à la troisième épreuve de l'examen des chunnins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   Sam 30 Oct - 21:38

Comme le dit notre cher Rizukage dans le flood, le double-post, c'est mal...
Mais... C'est pour dire que...
J'ai éditééééééééééééé ^w^
Mon Test Rp est fini!! ^.^
Voilà, c'tout ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Takeo Iranna

Maître Rizukage

Masculin Messages: : 286
Date d'inscription : 21/02/2008
Age : 28
Village: : Oto no Kuni


MessageSujet: Re: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   Lun 8 Nov - 0:21

De toute façon t'as déjà la couleur.

T'es validé.

_________________
Takeo, un problème à toute vos solutions



Katon, What else ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgnaruto.jeun.fr/fiches-des-personnages-f34/les-techniqu

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^   

Revenir en haut Aller en bas
 

hm... j'vous dirais pas qui c'est ^w^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Toutes les Archives-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit