Bienvenue sur le forum " RPG-Naruto " =)
Amuse-toi bien parmi nous ;p

Avant de poursuivre votre visite sur le forum, sachez que "RPG-Naruto" est avant tout un forum RpG. Si vous souhaitez vous inscrire, parmi nous, il vous faudra savoir faire 10 lignes de RP complètes, et connaître les bases d'un forum. Si vous ne vous sentez pas capable ou que votre activité parmi nous sera médiocre, merci de PASSER VOTRE CHEMIN .

N'oubliez pas de consulter les règles ainsi que le contexte, pour une meilleure vision des choses sur le forum =)



 
Bonne Année 2012!

Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher

Statistiques
Nous avons 53 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lelouche

Nos membres ont posté un total de 8185 messages dans 854 sujets

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Partagez | 
 

 Parce qu'il faut un début à tout...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Sato' Yuddai

Juunin

Masculin Messages: : 6
Date d'inscription : 18/12/2010


MessageSujet: Parce qu'il faut un début à tout...   Ven 14 Jan - 20:50

CIVILITES :
Nom : Yuddai (Splendeur)
Prénom : Satoshi (Homme sage)
Age : 19-20 ans
Village : Konoha
Rang demandé : Juunin
Affinité : Katon
+ Raiton = Hikariton (lumière)

TECHNIQUES :

Clones de lumière/ Dragon de Lumière, etc... :
Ils explosent une fois vaincu, libérant un grand flash aveuglant, et des brûlures aux personnes proches.

La sombre Splendeur du Corbeau :
Le jeune garçon utilise cette technique pour améliorer ces capacités. En ce concentrant, il améliore sa vitesse et sa manipulation du chakra. Son charme naturel est lui aussi développé. A partir de ce stade, il n'a plus besoin de sa lyre pour concentrer son chakra, et peut utiliser son arc.v

Plume d'Ange : [Corbeau]
En jouant, Satoshi fait tomber des plumes de lumière du ciel... Il peut y avoir plusieurs variantes à la technique, soit certaines sont explosives, soit alors elles cachent des aiguilles, ou alors elles sont très nombreuses, et peuvent cacher la vue de l'adversaire...

La Brillante Grâce de la Colombe : [Corbeau]
Quand il utilise cette technique, ces cheveux noirs se teinte de blancs et sa force, son agilité et son adresse sont améliorées. Son charme naturel évolue encore (Une femme peu entraînée a des difficultés à ne pas le trouver beau..)

Pantomime des Lueurs : [Colombe]
Satoshi crée de petites orbes de lumières flottant autour de lui. Ensuite, il s'attaque à son adversaire au corps à corps, et lui assène des coups chargés de lumière (donc chaleur) tout en tournant autour de lui. Les petites orbes frappent elles aussi l'ennemi en lui fonçant dedans, elles sont solide, et leur impact donne une impression de coup de poing. Pour terminer, toutes les petites orbes s'éloignent pour prendre de l'élan et reviennent sous la forme d'un uppercut, pour envoyer l'adversaire en l'air et que Satoshi le rejoigne et lui assène un coup de pied à la Sasuke dans la plus grande classe qui soit (donc en meilleure version que le petit Uchiwa... )

Rayonnement Solidaire : [Colombe]
Cette technique requiert un temps relativement ensoleillé (ou du moins sans nuage, la lumière de la lune est aussi utilisable). Elles permet à Satoshi de se régénérer en se mettant au soleil, il faut cependant qu'il se concentre assez longtemps et qu'il ne soit pas privé de lumière pour que le soin soit efficace.. (Il doit aussi rester immobile, ou alors ne pas utiliser de techniques qui demande une certaine quantité de chakra)

Nébuleuse en pluie : [ Colombe]
Lorsqu'il utilise cette technique, Satoshi charge beaucoup de ses flèches en chakra, elles sont alors plus rapide, transpercent plus facilement et cause une brûlure à ce qu'elles touchent. Il va alors les décocher toutes très vite, de façon à ce qu'on ait du mal à les distinguer. Il rajoute aussi des flèches en chakra mais elles ne transpercent pas, elles explosent à l'impact.

La Pure Majesté du Cygne : [Colombe]
Lorsqu'il utilise cette technique, le charme de Satoshi atteint un niveau terrible, où même les femmes entraînées et au cœur brisé ont du mal à lui résister. Aussi, il a accès à des réserves de chakra plus grande, et sa résistance au genjutsu est améliorée.

Floraison des Narcisses : [Cygne]
Pour introduire cette technique, Satoshi doit créer de petites orbes de lumières. Ces petites boules doivent ensuite se loger dans la terre de façon à ce qu'on ne les voit plus. Par la suite, après un certain temps, il va jouer de sa lyre. La mélodie va faire pousser les petites graines lumineuses, et elles vont éclore sous la forme de fleurs (de lumière, elles aussi). Celle-ci sont spéciales, parce que temps qu'elles sont éclos et qu'un adversaire est dans un rayon d'1 mètre autour, elles aspirent lentement son chakra.

Comète d'Arrogance : [Cygne]
Satoshi se concentre, et va envoyer plusieurs projectiles de lumière en l'air. Ceux-ci vont partir relativement loin, et s'éteindre, pour exploser ensuite comme des feux d'artifices, en projectile plus petits, plus rapides et tout aussi puissant. De l'autre côté, Satoshi va foncer sur son adversaire et lui asséner plusieurs coup chargé en chakra pour l'envoyer en l'air. Dès que son adversaire finit en l'air, le jeune garçon va le suivre avec une impulsion sur le sol et va lui donner un coup de poing chargé de chakra de lumière en même temps que les comètes rentreront en contact avec la cible. (Cette technique le met en danger par rapport à l'explosion des projectiles.)

La Suprême élégance de l'Homme : [Cygne]
Cette technique permet au charme de Satoshi d'atteindre son paroxysme. Cette technique a une durée relativement limitée, car lorsqu'elle est déclenchée, seul un homme de son niveau peut lui résister et peut peut-être l'attaquer. Cette technique réduit à néant la volonté de faire du mal à une telle beauté. C'est une sorte d'"ébullition hormonale" pour les victimes. Elle est cependant très fatigante, et demande beaucoup de chakra. Une utilisation trop poussée pourrait réduire à néant ces facultés sensorielles. (il étourdit tellement de monde avec sa classe, que même ses sens s'y perdent...)

[Invocation des Cygnes]

Aussi, la plupart de son armement (kunaï, shuriken, chaine, etc...) est recouvert de miroir, pour mieux jouer avec la lumière ^x^


BACKGROUND :

Qualités : On peut dire de Satoshi que c'est un excellent meneur, attentif à tout et à tous, réfléchi, sympathique quand il le faut, et relativement charismatique comme tout bon meneur. Il excelle dans le combat armé, à distance ou au corps à corps et son ninjutsu est relativement bon. Aussi, avec ses qualités de leader, ce garçon est jeune, mature, vigoureux, sérieux, très respectueux de tout, et surtout de la nature...

Défauts : Au niveau de ses défauts, Satoshi est assez arrogant quand il est en colère, il devient provocateur, et peut être expéditif. Aussi, certains jours, il lui arrive de traverser une période de dépression, calme, mais déprime excessive.. On peut rajouter aussi que malgré son tempérament mature, il ne peut s'empêcher de sombrer dans la décadence de la gaminerie à certains moments de folie. De ce fait, il lui arrive de s'attacher très rapidement à certaines personnes ou de refuser d'en voir certaines selon son humeur, relativement changeante... Pour finir, on peut dire que Satoshi est d'un naturel à la fois très lunatique, et très organisé...

Histoire :

Satoshi est né de l'union d'un marchand ambulant Konohate, et d'une femme seulement connue du père. Il a vécu avec ce dernier la plupart de temps que dura sa jeunesse, sa mère ayant décédé en lui donnant naissance, à lui et à sa sœur jumelle, aujourd'hui disparue.
Depuis la mort de sa femme, avec qui il a vécu un certain nombre d'année, le père de Satoshi a un peu perdu la tête, mais l'a gardé suffisamment pour s'en rendre compte de lui même. De ce fait, il essaie d'aider son fils au maximum, de toutes les manières possibles.
Malgré son petit air de folie, il tient toujours sa boutique de marchandise ambulante : une caravane, mais à quand même embauché une jeune femme pour l'aider, sait-on jamais..
Le jeune Satoshi, par la folie de son père, et grâce à la réalité cette femme qui l'aide, à réussi à murir relativement tôt. Aussi, son paternel lui a apprit à se défendre de lui même, l'enfant le suivant partout pour ses voyages, si des brigands se présentaient, aucuns des habitants de la caravane n'aurait été pris au dépourvu. C'est quand même à ses 6 ans, que son père lui apprend les principes du chakra. C'est tôt, mais il vaut mieux prévenir que guérir, d'autant plus que l'enfant comprit rapidement, et réussit même à le mettre en pratique. Durant ses exercices, son père lui proposa un jour une expérience qu'ils n'avaient jamais essayé ensemble. L'homme lui tendit une feuille de papier, plus légère que les feuilles traditionnelles. Il la posa à plat sur sa main, pendant une seconde il y eut comme un faible spasme dans l'air et la feuille tomba à terre toute frippée sous la forme d'une boule. Le père lui expliqua alors comment faire, et le jeune garçon posa la feuille sur sa main. Il se concentra durant quelques secondes, et son chakra se déversa alors dans la feuille. Enfin, il n'atteint que la moitié de la feuille, mais il se déversa quand même. La feuille se frippa alors avant de finir en cendres lumineuses. Son père qui n'avait jamais vu ça resta sceptique face au petit tas de miettes lumineuses et les prit dans sa main. Il expliqua ensuite au garçon le principe des affinité tout en lui avouant qu'il n'avait jamais vu une telle réaction du papier et qu'il irait se renseigner.
Durant ses multiples voyages dans les différents pays et village, Satoshi apprit bien des choses, personne ne savait que son père venait de Konoha et la plupart du temps, les personnes un peu séniles ou les enfants de son âge qui avait des connaissances à partager le faisait. A Oto, il apprit à canaliser son chakra dans le son d'un instrument, mais le développa bien plus tard. A Suna, une dame relativement âgé lui appris à reconnaître certains poisons et à Kiri, son père parvint à trouver quelqu'un possédant un gekkai-genkai, et réussit enfin à déterminer l'affinité de son fils : l'hikariton, la lumière.
Ainsi, le jeune faisait sa culture au gré des voyages de son paternel, jusqu'à ce que celui-ci soit expressément rappelé à son village d'affiliation. Ils rentrèrent alors à Konoha et Satoshi avait 11 ans. La dernière fois qu'il était venu marcher entre ces maisons, ses cheveux étaient encore châtain, et mi-long, aujourd'hui, ils étaient noirs, comme ses yeux, et court. Sa peau avait pâli avec le temps, et il avait grandi, mais personne ne le reconnaissait franchement, et lui ne reconnaissait personne non plus...
A son arrivée, son père Junji l'inscrivit à l'académie, il avait le potentiel et les capacités et puis, le père devait bien ça à son village. Le garçon devint genin avec facilité, et commença à se faire connaître de la jeune population de Konoha. Son don naturel de précision, son charisme des plus marquant, et son affinité en intriguait plus d'un. Rapidement, il se fit de proches amis, et malgré les problèmes de guerre que connaissait le village, lui et son équipes purent quand même faire de fulgurant progrès pendant leurs missions.
A ces 13 ans, le garçon avec ses 2 coéquipiers, passa le test de sélection des chunnins. Il le réussit, de peu, mais il l'eut. Il avait les qualités d'un bon chunnins, sa maturité, son côté meneur et son potentiel de combat avait fait de lui un bon élément pour le village de la feuille.
Petit à petit, la réputation du garçon se construisit, son tempérament de leader, faisait de ses équipes les plus efficaces, et il était sans cesse en mission, sans jamais s'arrêter.
Pensant qu'il avait fait suffisamment de progrès, le jeune tenta à ces 14 ans de faire un peu comme le puissant et décédé Itachi Uchiwa et s'essaya à l'examen des juunins. Il avait seulement oublié que ce n'est pas que la réussite des missions de chunnins qui faisait la réussite de l'évaluation pour juunin et manqua lamentablement son examen. Il passa alors deux ans à s'entraîner, à tenter de comprendre pourquoi il n'avait pas réussi l'évaluation et comment résoudre le problème. C'est pendant ces deux années qu'il se lia par un pacte avec les cygnes. Et cela grâce à une inconnue aux cheveux de geai qu'il avait poursuivit durant la nuit dans une forêt en périphérie du village. Il ne l'a toujours pas revu à ce jour...
A ses 16 ans, le garçon réitéra l'expérience de l'examen, avec plus de recul, et la tête plus froide que la dernière fois. Il le réussit non sans peine, mais avec brio en tout cas, son arrogance, et sa maturité en pleine régression l'avait pénalisé lors de sa première tentative.
Son nouveau rang en poche, Satoshi se rapprocha de l'élite Konohate en étant pris sous la tutelle de la puissante Ten Ten. Avec elle, il améliora son don de précision ainsi que sa maîtrise du tir à l'arc et du combat armé. Son entraînement avec cette disciple de Gaï dura une paire d'années, jusqu'au jour ou l'élève réussit à faire connaître le dur goût de la poussière à son maître.
Ainsi, il passa de mains en mains, jusqu'à une certaine mission, qu'il dut faire avec la ninja médecin Sakura Haruno. Durant la mission, le jeune put admirer la force du ninjutsu médical de cette femme, et ne put s'empêcher de lui demander de le lui apprendre. Ce genre de technique l'intéressait grandement, et avoir un aussi bon professeur lui aurait faire honneur. La kunoïchi accepta et à la fin de la mission lui donna une certaine date, à laquelle il devrait se présenter devant la forêt d'entraînement pour le premier entraînement qu'ils auraient ensemble.
Le jour dit, il se présenta, un peu en retard par rapport à l'heure dite, mais il n'y avait personne pour le sermonner sur ce manque de ponctualité. Enfin, personne en tant qu'êtres humains, une espèce de limace géante l'y attendait cependant. La seule personne véritablement connue pour invoquer ce genre de bête était l'ancien kage, la grande Tsunade. Alors que faisait un tel animal dans un tel lieu? Le garçon invoqua alors un cygne, Nakiko, grimpa sur son dos, pendant que celui-ci prenait son envol. Il demanda alors au volatile, de s'approcher de la bête géante pour lui parler. Si c'était une invocation, elle répondrait. Il entama alors la discussion avec l'invertébrée qui lui annonça qu'elle était le vieille Katsuyu, et que lui par contre, il était en retard. Ne s'attendant pas à ce genre de remarque, le garçon bafouilla des excuses avant de demander où était Sakura et pourquoi elle n'était pas encore là. La sangsue lui indiqua alors que Sakura était dans la forêt derrière elle, qu'il lui faudrait la retrouver, mais qu'avant, il devait passer un test. Ce test consistait tout simplement à la débarrasser lentement et avec une brosse, de toute les saleté qui avait pu s'infiltrer sur la peau de la bête. Au début, le jeune trouva ça un peu bête comme test, puis, il se rendit compte de la difficulté quand il commença à nettoyer le dos de Katsuyu : la plupart des saletés étaient tellement incrustées que même en gonflant la brosse de chakra, Satoshi avait du mal à les nettoyer. L'épreuve fut longue et relativement fatigante. Lorsque la dernière tache fut vaincue par la brosse, la sangsue géante remercia le jeune garçon et le laissa passer dans la forêt. A l'intérieur, il sentit comme une senteur apaisante dans l'air. Et il ne put s'empêcher de suivre le doux fumet qui se propageait entre les arbres. Il arriva alors dans une clairière. Un petit lac orné de quelques fleurs et de quelques bâton qui brûlait lentement comme des bâtons d'encens. Ils laissaient flotter dans l'air une agréable odeur qui rendait la plupart des sens relativement inutiles... Elle se montra alors, dans un panache de fumée sucrée caressé par les rayons du soleil. Elle s'approcha rapidement du garçon d'une démarche sensuelle et attirante, un décolleté à moitié ouvert ornait son admirable et opulente poitrine. Le juunin se rapprocha aussi, lentement, les différentes saveurs qui se dégageait des fleurs et des bâtons embrumaient son esprit et le laissaient sans une quelconque volonté de résistance. Pourtant dès que la kunoïchi posa sa main sur le pâle visage du garçon et caressa les quelques mèches noires qui l'encadrait, un éclair illumina ses sombres pupilles embrumées. Ce simple contact lui rappella simplement qui il était, ce qu'il faisait, où il était... Juste ces 3 données permirent au corps fin et musclé de Satoshi de s'écarter vivement, ses vêtements sombres voletant dans le même mouvement. Les fins traits de son visage se crispèrent un peu, ramenant toute sa concentration sur les seuls points qui en méritaient : Sakura, sa tenue provocante, et la clairière enfumée. Son corps entier se tendit alors comme un félin, elle aurait pu faire ce qu'elle voulait de lui, en bien comme en mal.. Elle lui sourit alors, en lui disant que c'était bien, mais peut être un peu tard. Il s'en rendit vraiment compte la seconde suivante quand la jeune fille face à lui disparut laissant place au glacial toucher d'un kunaï contre sa jugulaire. Sentant la lame contre sa peau, Satoshi réfléchit très vite et donna un simple coup d'épaule contre celle de la jeune femme. Son coup était chargé en chakra, il le devait, un coup trop faible n'aurait pas servi. Cet assaut décala l'arme et l'éloigna de la gorge du juunin. Alors, le garçon se retourna complètement, pour être face à la kunoïchi. Leur regard se croisèrent juste une seconde, et pendant cette simple seconde, un sourire se perdit à la commissure des lèvres de Satoshi, brisant la monotonie de son visage trop sérieux. Les secondes qui suivirent ne furent qu'enchainement de coups, de claquements d'armes, de terre qui se soulève...
Cela dura jusqu'à ce que l'aînée stoppe le garçon, trois de ses aiguilles menaçant sa tempe. Elle se croyait en situation de supériorité quand elle sentit le fil de fer qui entourait sa gorge, les deux étaient piégés par eux même. Alors la jeune femme éclata de rire... Pas un rire nerveux, un rire bruyant, qui résonna dans la clairière. Elle retira les menaçantes aiguilles de sur la tempes du garçon, et découpa le fil de fer qui serrait sa gorge.
Elle s'expliqua alors, en disant qu'elle l'avait juste testé, elle voulait un disciple efficace, et pas une mauviette. En prime, elle rajouta que par ce test, elle lui avait montré les qualités essentielles d'un ninja médecin : l'endurance, la volonté de réussir, la rigueur, la patience, et la prudence.
Elle lui proposa ensuite de la suivre, qu'ils débutent le premier entraînement où elle serait senseï, et le jeune accepta, il allait enfin connaître les mystères du ninjutsu médical, devenir sûrement bien plus puissant grâce à son nouveau senseï, et peut être retrouver cette jeune fille qui l'avait guidé quelques années plus tôt, à la rencontre des cygnes...


Dernière édition par Satoshi Yuddai le Sam 15 Jan - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sogu J. Yutido

Maitre Kazekage
awesome board
– No matter what happen, be strong

Féminin Messages: : 260
Date d'inscription : 02/03/2009
Age : 29
Village: : Un peu partout!


MessageSujet: Re: Parce qu'il faut un début à tout...   Sam 15 Jan - 14:16

Je te refuserai juste le fléau purificateur, la façon dont tu écris est plutôt agréable à lire et tu ne manque pas de ressource donc je serais tenté de dire oui même pour le grade Juunin que je confirmerai en Kage quand je t'aurai rencontré en Rp. (ah bah oui j'ai toujours pas de Kage pour Konoha. xD)

_________________

Contactez moi uniquement par MP en faisant de Long courrier, je ferais en sorte d'y répondre au plus vite... Mey K.
(\__/) Ceci est un Lapinator.
(='.'=) Copiez/collez-le dans votre signature
(")_(") pour l'aider à dominer le monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sato' Yuddai

Juunin

Masculin Messages: : 6
Date d'inscription : 18/12/2010


MessageSujet: Re: Parce qu'il faut un début à tout...   Sam 15 Jan - 21:20

Merci ^^

J'édite, je poste ma fifiche technique et j'attends ton Rp pour une hypothétique promotion.. ^^

Bien que kage soit un niveau assez bon non? °°'''
Je suis pas sûr de mériter, mais s'il t'en faut un... x)

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'il faut un début à tout...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce qu'il faut un début à tout...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: Toutes les Archives-

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit